Quelques conseils avant la mise en route de son chauffage en hiver

Lorsque les températures commencent à baisser, à la fin de l’automne ou en tout début d’hiver, il convient que soit déjà préparé votre logement au froid qui s’installe. Il faut avoir préparé votre installation de chauffage correctement soit dès la fin de l’hiver précédent, soit avant l’automne. Idéalement en été.

L’entretien annuel est la garantie d’un confort optimal tout l’hiver, évitant ainsi une panne ou tout dysfonctionnement durant la période de chauffe. Si par ailleurs vous aviez un chauffage central, un dysfonctionnement de la chaudière pourrait également perturber la production d’eau chaude. La révision de votre système va donc parfois au-delà des radiateurs.

Radiateurs électriques : vous devez aussi préparer l’hiver…

S’il est vrai que les possesseurs de radiateurs électriques n’ont pas d’entretien annuel à réaliser contrairement aux propriétaires possédant une chaudière, il n’en demeure pas moins que préparer votre système de chauffage pour l’hiver est une réalité.

Certes, préparer ne signifie pas réviser puisqu’il n’y a rien à faire en ce sens. Mais étiez-vous satisfait de votre chauffage en termes de confort durant l’hiver dernier ?

Avec les radiateurs électriques, préparer ne consiste qu’à chercher l’amélioration de votre système actuel en termes de confort et d’économies. Rien d’autre. Mais c’est nécessaire :

Le confort de chauffe

Vous ne pouvez pas passer un nouvel hiver en ayant froid alors que vous êtes équipés de radiateurs ! Si une sensation de froid perdure malgré leur fonctionnement, comprenez que votre matériel est d’une qualité très moyenne. Vous préparer à l’hiver signifie alors changer vos appareils de chauffage dans les pièces les plus utilisées, comme les chambres, le salon et la salle à manger, la cuisine et la salle de bain.

Le confort de chauffe est au radiateur ce qu’un médicament est au mal de tête : pourquoi rester mal à l’aise dans votre vie quotidienne alors qu’il existe des moyens de vivre confortablement ?

Vous possédez un chauffage par radiateurs électriques ?

Outre la sensation de froid que vous pourriez ressentir, préparer votre installation pour l’hiver est aussi apporter une attention toute particulière à la salle de bain : vous pouvez sans doute l’optimiser. Les appareils électriques modernes consomment plutôt modérément tout en diffusant de la chaleur assez rapidement une pièce, sachant qu’ils chauffent au même moment vos serviettes pour un confort de toilette optimal.

Les calories produites continuent à générer de la chaleur pendant un certain temps, ce dont profite toute serviette étendue sur l’appareil, même éteint après qu’il ait rendu son office.

Les économies d’énergie électrique

Même un radiateur électrique peut générer des économies d’énergie ! S’il est vrai que le tout électrique dans une maison consomme davantage qu’une mixité énergétique, il est établi qu’en restant avec une installation de chauffage électrique moderne, vous pouvez diminuer vos factures de 5 à 20%. Cet écart dépend de vos habitudes et de la performance de votre installation.

Pour faire des économies d’énergie, certes il faut faire le deuil de vos radiateurs ne donnant pas satisfaction, mais si vous en avez des récents vous pouvez vous contenter d’installer un thermostat d’ambiance programmable. Les économies réalisées sont réelles puisque la consommation d’énergie électrique est totalement maîtrisée. L’achat étant à très long terme, les 100 à 300 € que coûtent un thermostat d’ambiance selon la marque et les fonctions qu’il permet, sont largement amortis.

Vous pouvez aussi rendre vos radiateurs intelligents, en installant des thermostats connectés, ce qui vous permettra cet hiver de les piloter depuis votre Smartphone en plus de la centrale. Outre les économies de consommation d’énergie électrique, le gain en termes de confort personnel est grandiose comparé à vos anciens convecteurs !

Un exemple concret

Imaginez par exemple une famille de 4 personnes dont les parents partent travailler à 08H00 et ne reviennent qu’à 19H00 à la maison. Le plus jeune des enfants revient manger à midi et le plus grand n’arrive qu’à 20 heures car il va au sport après l’école. En hiver, vous ne pouvez pas éteindre vos radiateurs, et même si vous baissez la température de chauffe ils vont fonctionner alors qu’il n’y a personne, ce qui n’empêchera pas le plus jeune de ne pas avoir assez chaud à midi. Avec un thermostat d’ambiance ou des thermostats intelligents, non seulement vos radiateurs s’éteindront quand il n’y aura personne, mais vous aurez chaud en rentrant chez vous.

Plus besoin de vous demander si le plus jeune à bien pensé à baisser le chauffage en quittant la maison, et le plus grand aura sa serviette chaude ainsi que la salle d’eau chauffée quand il rentrera du sport et ira prendre sa douche. Et tout ceci, sans (pratiquement) rien faire.

Préparer son installation de chauffage pour l’hiver, c’est aussi possible avec des appareils électriques !

La révision de votre système de chauffage

Une chaudière traditionnelle

Il est essentiel d’entretenir votre chaudière avant l’hiver et ce, tous les ans. Elle fonctionne pratiquement toute l’année, alors il convient d’en faire la révision avant la période froide. Il faut faire appel à un professionnel pour nettoyer le brûleur, vérifier les différents réglages de la chaudière, remettre une juste pression, vérifier le fonctionnement de la pompe et le cas échéant du diaphragme. Avec les chaudières modernes, nul besoin de vérifier si les conduits ne sont pas trop encrassés.

La révision est obligatoire pour les modèles produisant entre 4 et 400 kilowatts. Cela concerne les chaudières au gaz ou au fioul. Une chaudière bien entretenue avant ou après l’hiver précédent, permet de faire des économies d’énergie puisque votre matériel va mieux fonctionner, tout en améliorant l’efficacité du chauffage dans le logement.

Une pompe à chaleur

Si votre installation de chauffage est reliée à une pompe à chaleur, la révision annuelle est obligatoire, et à faire réaliser par un professionnel. Il s’assure que l’installation est conforme à la norme en vigueur, que le circuit fonctionne et qu’il est toujours étanche, que les performances thermiques sont bonnes et que l’eau s’écoule correctement. Si vous avez une pompe à chaleur air/air, il faut nettoyer les filtres avant l’hiver.

Si vous avez une cheminée en état de fonctionnement dans votre maison ou un appareil de chauffe équivalent, alors avant de l’utiliser cet hiver vous devez impérativement procéder au ramonage des conduits d’évacuation. C’est une obligation légale ; votre assureur peut vous demander de lui fournir un certificat de ramonage. Il peut être réalisé 2 fois dans l’année si vous l’utilisez beaucoup.

Il est impératif de faire appel à un professionnel pour ramoner correctement, et éviter tout risque d’intoxication suite à un mauvais nettoyage. Des risques d’incendies existent également. Un conduit d’évacuation bouché ou encrassé ne fonctionne pas aussi efficacement que s’il était entretenu.

Purger les radiateurs

Les températures baissent et il faut rallumer vos radiateurs. C’est peut-être le moment de les purger radiateurs, tout dépend de votre matériel de chauffe. Si votre installation de chauffage fonctionne au gaz et que vous avez des radiateurs en fonte où circule l’eau chauffée, il est inutile de purger ces appareils : il n’y a pratiquement pas de boue générée par les bactéries qui se décomposent. D’autres matériaux sont davantage propices à la vie bactérienne, et la boue s’accumule vite ; la purge doit en ce cas devenir un entretien régulier.

Notez que même avec des radiateurs en fonte, si vous entendez un sifflement quand ils chauffent ou un bruit de bulles d’air à l’intérieur (une espèce de glou glou), il faut purger.

La purge constitue une étape permettant de renforcer le rendement des radiateurs. Si de l’air entre dans les canalisations et le matériel de chauffe, les radiateurs fonctionnent moins bien, voire plus du tout selon le scénario le plus désagréable.

Pour purger un radiateur, ouvrez le robinet situé en haut, en plaçant un verre à eau dessous pour récupérer l’eau. Quand l’eau chaude (attention à ne pas vous brûler) sort de manière fluide et claire, vous pouvez arrêter. Chaque radiateur doit être purgé en partant du radiateur le plus haut dans les étages supérieurs de la maison, jusqu’au plus bas en sous sol. Pensez à remettre de nouveau de l’eau dans la chaudière après une purge.

La purge du radiateur n’est pas forcément obligatoire aujourd’hui. Dans certains cas, la chaudière effectue d’elle-même cette opération. Cela concerne surtout les radiateurs à eau. Certains modèles de radiateurs possèdent un mode permettant de déclencher la purge automatiquement. Pour cela, il faut régler le tableau de bord du système de chauffage installé.

Plancher chauffant : préparer l’hiver avant la saison froide

Si vous avez installé un plancher chauffant, vous devez donc vérifier son bon fonctionnement avant la saison froide. Les canalisations sont à entretenir.

Avec un plancher chauffant, une purge complète du système et un nettoyage intégral sont nécessaires. Vous devez confier ce travail à un professionnel. En effet, il est le seul à pouvoir en garantir le bon fonctionnement au long cours. Il va entretenir la pompe à chaleur et les circuits hydrauliques reliés au plancher. Le professionnel va vérifier le compresseur ainsi que l’état des échangeurs et des filtres, la bonne étanchéité des systèmes. Puis, il va s’assurer qu’il y a assez de fluide frigorigène dans les tuyaux.

Il est aussi possible de mettre de l’antigel dans le circuit d’eau pour éviter le gel des canalisations. Il convient alors de bien nettoyer le circuit d’eau dès que le plancher chauffant est installé. Puis, à chaque fois que vous rajoutez de l’antigel. Choisissez un antigel avec une plus longue durée de vie.

Toujours avant la saison froide, il vaut mieux vérifier les raccordements de la boîte de connexion associée au plancher chauffant.  Idem pour le thermostat s’il s’agit d’un système électrique. Vous éviterez tous risques de surtension ou d’échauffement. Ce sera également le cas pour les déperditions énergétiques et une attente trop longue de la montée de température après un retour de vacances hivernales.

Notez qu’il lui faut environ 24h pour retrouver sa température normale. Pour cela, il faut le régler sur la position classique au niveau du collecteur. N’interprétez pas ce laps de temps comme un dysfonctionnement !

A propos de l'auteur

Le blog MaterielElectrique.com vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.