10 conseils pour bien préparer la saison hivernale
Chauffage & climatisation

10 conseils pour bien préparer l’hiver

S’engager dans les travaux d’électricité ou de rénovation globale demande un certain temps de réalisation, réflexion et achats compris. La principale préoccupation concerne la date de réalisation dans l’objectif de bien préparer l’hiver. La rénovation peut toucher le chauffage, la production d’eau chaude, tout ce qui se rapporte à l’éclairage en plus des chantiers de rénovation pour l’alimentation électrique dans la maison et le petit tertiaire.

Concernant le chauffage et les sanitaires et la salle de bain, les travaux en prévisions de l’hiver ne concernent pas uniquement le matériel électrique. La plomberie est également concernée.
Si vous avez un véhicule électrique, se préparer au froid est une nécessité pour des raisons de temps de charge principalement. De sécurité aussi. La simple prise de courant murale va montrer sa limite en cette saison.

Conseil N°1 : préparer les travaux de rénovation d’hiver

Lors de rénovations, un certain nombre d’incidents impliquent des travailleurs qui ne sont pas des électriciens mais qui effectuent d’autres travaux, tels que des plombiers et des menuisiers. Il est important que le bâtiment ait un système électrique aux normes en vigueur. Ce qui comprend les protections modulaires, la protection des fils électriques (les conduits, les bon conducteurs aux bons endroits pour la bonne utilisation) et leur état, la qualité des prises de courant, l’étanchéité, etc.

Quand vous prévoyez de faire appel à un professionnel ou de faire vous-même des travaux de rénovation, contrôlez avant l’hiver que l’intégrité du système électrique n’est pas compromise, et que la main-d’œuvre restera en sécurité.

Conseil N°2 : l’éclairage portatif

En prévision des interventions futures, contrôlez l’état, le bon fonctionnement et les manques en termes de matériel électrique portatif. Idem pour l’éclairage portable, car la saison hivernale a des jours moins longs et les luminaires portatifs sont essentiels pour votre sécurité ou celle des intervenants autant que pour la bonne réalisation du chantier, comme la rapidité de la rénovation.

Projecteur portable Arlux

Conseil N°3 : avoir le matériel adapté au site

Les outils, les câbles et l’éclairage conçus pour le bricolage et l’usage domestique ou professionnel doivent toujours s’adapter aux conditions du site. Elles diffèrent de l’été à l’hiver selon la configuration.
Si la maison possède des prises électriques sans mise à la terre, corrigez ce défaut. Pensez également à installer des différentiels. Vous pouvez acheter du matériel sur batterie- outil et éclairage portatif -, sans fil.

Conseil N°4 : la sécurité électrique

Avec une tension secteur de 230 V, le risque de blessure est élevé si l’équipement, les outils, les câbles sont endommagés ou s’il y a un défaut. Vérifiez l’équipement visuellement et testez-le avant l’hiver.
Les différentiels en place doivent être correctement installés. Vérifiez qu’ils sont maintenus à l’abri de l’humidité et de la saleté, qu’ils sont protégés contre les vibrations et les dommages mécaniques.

La saison hivernale va beaucoup solliciter les systèmes d’éclairage. Protégez les câbles et les ampoules contre la casse. Si une ampoule se brise, le luminaire peut présenter un danger. Vérifiez régulièrement les lampes afin de maintenir la sécurité électrique et de garder l’habitât bien éclairé.

> En savoir plus sur la sécurité électrique

Conseil 5 : profiter du déstockage et des prix promotionnels

L’été et une partie du mois de septembre peut paraître la période de l’année la plus propice pour réaliser des travaux d’électricité en prévision de la saison hivernale. D’abord parce que les jours sont plus longs, et en raison de la chaleur qui exempt du problème du chauffage coupé, plus problématique en hiver. Car vous aurez besoin de couper l’alimentation électrique pour les rénovations électriques. Certains travaux de rénovation électrique restent pourtant gérables durant la saison hivernale, surtout dans les pièces où le chauffage est absent : le sous-sol, la garage, etc.

Vous avez jusqu’en octobre environ pour réaliser les différents plans, voir palier ce qui vous manque en outillage, ainsi qu’acheter le matériel électrique indispensable. Surtout que les soldes d’été peuvent vous intéresser. Bien qu’il y ait des produits en déstockage toute l’année sur le site.

Septembre et octobre vous laissent le temps de vous informer et d’acquérir le savoir-faire que vous mettrez en œuvre plus facilement en hiver.

Conseil N°6 : augmenter le confort de la salle de bain et des sanitaires

En hiver, le confort chez soi est lié à la chaleur douce et agréable. Ce peut être une douche bien chaude après le sport, ou un bon bain chaud après le sauna que vous installez chez vous. Le fonctionnement de la robinetterie devient important ; septembre et octobre sont des mois parfaits pour remplacer les vieux modèles par de nouveaux accessoires, ou un chauffe-eau enfin fonctionnel ! Il en est de même dans les sanitaires, où vous achetez les élément de votre future rénovation : bâti support, etc.

Radiateur à chaleurdouce Thermor

 

Conseil N°7 : le chauffage

Remplacer les vieux radiateurs électriques

Assurez-vous avant la saison hivernale que tous les radiateurs électriques de la maison fonctionnent bien. Si l’hiver dernier vous a apporté des déconvenues sur le plan du confort de chauffe, remplacer vos vieux modèles par des aérothermes de dernière génération. Pour réduire vos factures d’énergies et payer moins sur votre facture de chauffage, il est utile d’acheter dès maintenant des modèles à l’efficacité énergétique reconnue. Dans la salle de bain, installez un sèche-serviettes : vous aurez chaud et il sera très agréable de vous sécher avec ces serviettes de toilettes toutes chaudes également !

Le thermostat d’ambiance

Pour centraliser vos radiateurs électriques, penser à installer un thermostat d’ambiance programmable. Vous pourrez mieux gérer la température de consigne, et réduire les période de chauffe quand vous serez absent. Si vous achetez des radiateurs connectés, vous pourrez tout piloter depuis votre Smartphone, où que vous soyez.

Si vous préférez que vos radiateurs électriques restent décentralisés, il est possible d’en optimiser l’autonomie avec des têtes thermostatiques connectées. Ce qui va vous aider à réduire vos factures de chauffage également.

Le détecteur de fumée et de monoxyde de carbone

Si vous avez une cheminée ou un poêle à bois, installez ou vérifiez le bon fonctionnement de votre détecteur de monoxyde de carbone, et l’état des piles. Idem avec vos détecteurs de fumée. A moins que vous préfériez acheter un seul produit réunissant l’ensemble des détections ? Certains modèles sont connectés, et une alerte sur votre Smartphone est envoyée automatiquement en cas d’anomalie détectée ! A faire avant la saison hivernale bien sûr.

Acheter un radiateur d’appoint

Beaucoup de foyers français vont vouloir faire des efforts pour réduire leur consommation énergétique. Ils vont être attentifs à leurs écogestes dès le retour à la maison. Il est fort probable que les occupants baissent la température de consigne de leur chauffage, toute énergie confondue. Or tous les logements ne bénéficient pas de la même isolation en raison de leur année de construction notamment. Selon la région également, l’humidité va être plus présente dans l’habitation, ce qui amplifie la sensation de froid.

Avec le télétravail qui rencontre de plus en plus d’adeptes, l’inconfort de froid au bureau va inciter à acheter un radiateur d’appoint électrique. Une façon de bien préparer la saison hivernale consiste donc à trouver comment arriver à l’équilibre entre se chauffer confortablement sans avoir froid, et réduire sa consommation d’énergie de chauffage. Acheter un radiateur d’appoint avant l’hiver permet aussi d’éviter les hausses de prix probables de cette haute saison du froid.

Conseil N°8 : l’efficacité de votre pompe submersible

Versez lentement plusieurs litres d’eau dans le puisard pour voir si la pompe submersible démarre. Ou selon que vous arriviez à descendre jusqu’à elle, relevez à la main le flotteur de la pompe de relevage et voyez si elle démarre. Ces tests sont à réaliser évidemment avant la saison hivernale, ainsi qu’après une longue saison sèche, ou avant les grosses pluies de printemps.

Conseil N°9 : s’occuper des luminaires

Les journées sont plus courtes en hiver, et la lumière naturelle plus faible : les consommateurs ont donc tendance à allumer les lampes plus fréquemment. Et plus tôt certains luminaires, voire plus longtemps. Surtout les éclairages extérieurs et de montée d’escalier (que les occupants oublient parfois d’éteindre).

En premier lieu, assurez-vous que toutes les lumières fonctionnent. Au besoin, achetez de nouvelles lampes, et choisissez des LEDs économes en énergie. En second lieu, il faut penser à l’extinction automatique des luminaires. Le gaspillage électrique augmente les factures d’électricité vite si vous ne pensez pas à les éteindre. Il en est de même dans les pièces non occupées.

Outre les écogestes, commandez en ligne des détecteurs de présence pour l’intérieur, à détection de mouvement à l’extérieur. Vous n’aurez plus à laisser allumé les appliques extérieures pour votre retour, tout sera automatique à votre arrivée.
Pour l’intérieur, a fortiori si vous avez besoin de renouveler votre décoration, vous pouvez installer des luminaires avec détection de présence intégrée.

Conseil N°10 : éviter les problèmes de charges de votre VE

Si vous êtes propriétaire d’un véhicule électrique, vous allez constater que l’utilisation de la batterie s’éloigne par temps froid des discours marketing des constructeurs : en hiver et par temps froid, la voiture électrique a moins d’autonomie. Le temps de charge va également augmenter, parfois de plusieurs heures selon le véhicule électrique ET la borne de recharge.

Une étude norvégienne démontre que la majorité des VE n’acceptent pas leur puissance de charge habituelle sur les premières minutes où elles sont branchées. Elle n’est parfois jamais atteinte… Pour réduire le temps de charge et gagner en tranquillité d’esprit, installez à votre propre borne de charge pour véhicule électrique avant la saison hivernale. Si vous utilisez actuellement une prise classique, changez-la au profit d’un kit Green Up, ou AU MINIMUM choisissez une prise sécurisée Plexo.

> Consultez le guide des travaux pendant la saison hivernale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.