Commande et variation d’éclairage domotique

Pour simplifier, disons que les systèmes domotiques permettent le contrôle et la variation d’éclairage avec 2 types d’actions :

  • La commande de Marche /Arrêt
  • La variation d’intensité lumineuse

Les systèmes sans fil actuels sont relativement simples.

La domotique permet même parfois d’intégrer à l’éclairage un système de sécurité domestique, de sorte qu’au déclenchement d’une alarme incendie par exemple, les lumières internes et externes s’allument. C’est une plus-value digne d’intérêt.

Les grandes lignes pour en comprendre le fonctionnement

En général, une solution d’éclairage intelligente comprend un ou plusieurs dispositifs de commande, donc un ou plusieurs contrôleurs. Et bien entendu une liaison de communication sans fil couplant un contrôleur à un dispositif de commande. Les contrôleurs peuvent être programmés par les utilisateurs pour un fonctionnement sur-mesure. Auquel cas, la commande et la variation d’éclairage peuvent être réglées en amont pour une gestion automatique par le système d’éclairage. Tout cela en restant modifiable à l’instant considéré par l’occupant des lieux. La domotique a ainsi rendu possible la création de scenarii et la synchronisation d’événements.

L’interaction avec les contrôleurs peut être directe, à savoir de façon manuelle depuis un interrupteur par exemple, ou à distance. Auquel cas, une intervention de l’utilisateur doit être mise en œuvre depuis un Smartphone ou une tablette.

Les limites sont dues aux fabricants

Le marché de la domotique est fracturé car la plupart des fabricants s’adressent à des segments de marchés spécifiques. Ils utilisent également des interfaces propriétaires pour protéger leur marché. Par exemple, certains grands fabricants de systèmes de commande domotique offrent des systèmes qui se focalisent sur le contrôle du chauffage, de la ventilation et de la climatisation : ces fabricants ont donc peu d’intérêt à étendre leurs produits à l’éclairage sans fil, car ce marché leur est entièrement étranger.

Les principaux fabricants

On compte parmi les principaux fabricants pour la commande et la variation de l’éclairage :

Les consommateurs sont confrontés à un éventail de systèmes de contrôles, mais ils ne fonctionnent pas toujours entre eux en raison des interfaces propriétaires difficiles à comprendre et à programmer. De plus, les interfaces sont très souvent incompatibles entre elles. Par conséquent, à mesure que des systèmes de commandes sont ajoutés dans un bâtiment domestique, la complexité pour l’utilisateur augmente considérablement à mesure que de nouvelles interfaces doivent communiquer. Or l’avantage de ces 4 fabricants est de ne pas avoir une offre limitée à l’éclairage.

La communication entre interfaces

Depuis quelques années, de vrais efforts sont fournis pour créer des interfaces intégrées pouvant communiquer à différents systèmes de contrôle dans un bâtiment résidentiel. Aujourd’hui, un système de commande et de variation de l’éclairage domotique est facile à installer pour différentes raisons :

Certaines solutions offrent peu d’options de personnalisation

C’est la solution de facilité, et elle est mérite tout votre intérêt ! Le revers de cette simplicité d’architecture est toutefois sa rigidité, et ses fonctionnalités s’en retrouvent limitées. Ces solutions sont accessibles aux personnes voulant s’initier à une découverte utile de la domotique d’éclairage.

D’autres systèmes offrent des interfaces plus flexibles

Les utilisateurs peuvent jouer avec beaucoup de fonctionnalités. En contrepartie, ces interfaces sont plus complexes à utiliser. Ces solutions sont parfaites pour des besoins pluriels et modernes.

Idéalement, il faudrait trouver un système de commande et de variation de l’éclairage domotique qui supporte à la fois des interfaces utilisateur flexibles, tout en restant faciles à utiliser. Mais comme chaque besoin est différent, il est difficile d’en conseiller une solution en particulier. Peut-être que le plus simple au commencement serait un kit prêt-à-poser de Legrand, le plus complet. Yokis et Delta Dore en proposent également avec des va-et-vient sans fil ; très simple pour commencer.

Quel support pour agir sur l’éclairage domotique ?

La question principale à se poser avant d’acheter une solution d’éclairage domotique est relative aux panneaux de commande, à savoir quels supports permettant d’agir sur l’éclairage. Les solutions actuelles permettent une commande et une variation de l’éclairage depuis un Smartphone, une tablette, voire d’un système sans fil simplement installé au mur tel un interrupteur radio, voire une télécommande en complément. Parmi ces supports, que préférez-vous, ou de quoi avez-vous le plus besoin dans votre quotidien ? Votre réponse oriente le choix du produit.

Choisir vos produits

Même pour une utilisation majoritairement manuelle de la commande ou de la variation d’éclairage sans fil, sans parler de Smartphone et d’autres supports 3.0, le choix des produits dépend de vos habitudes ou de vos souhaits d’utilisations :

Legrand MyHOME Play

Quelle que soit votre solution, elle doit proposer un réseau de communication couplant la pluralité de ces panneaux de commande, lequel doit aussi vous garantir que la pluralité des dispositifs soit regroupée dans une seule et unique interface. Chaque support peut alors recevoir les nouveaux statuts suite aux ordres de commande ou de variation d’éclairage modifiés depuis un autre support.

Les groupes de sources de lumière

Dans un second temps, vous devez vous assurer, que votre système de variation d’éclairage domotique est adapté à la pluralité de groupes de sources de lumière d’une même pièce. Chacun des supports permettant de faire varier l’éclairage doit proposer un nombre identique de scenarii (et les mêmes bien sûr !), et en tenant compte du statut en temps réel de chaque source lumineuse. Veillez également à ce que chaque solution ou que chaque complément domotique ajouté au fur et à mesure de vos besoins, soit compatible avec vos sources de lumières (et inversement) : lampes à incandescence, lampes fluorescentes, néons, LEDs, etc. Par exemple, inutile d’installer un gradateur pour ajuster les niveaux de lumière d’une pièce éclairée avec des néons, même en domotique.

Eclairage domotique et gestion de l’énergie

La commande et la variation de l’éclairage doit être compatible avec un système de gestion d’énergie. Avant d’acheter une solution sous forme de kit ou des produits à l’unité à installer vous-même, assurez-vous que la marque choisie propose ce type de module, même si dans l’immédiat il vous semble que vous n’en avez pas besoin. Ainsi, certaines solutions domotiques incluent (ou sont compatibles) avec un ou plusieurs contrôleurs dans chaque installation gérée, et un ou plusieurs dispositifs de mesure de consommation d’énergie reliés à chaque contrôleur.

Chaque contrôleur doit pouvoir répondre aux signaux de radiomessagerie numérique provenant d’un centre de commande central, lequel établit un calendrier d’événements affectant le fonctionnement de chaque dispositif. Il s’agit, par conséquent, de pouvoir piloter de façon automatique, ou avec une intervention manuelle d’un utilisateur, chaque dispositif pour permettre une consommation électrique réduite tout en maximisant le confort des occupants du lieu considéré.

Les types de gradation

Il existe 2 types de gradation de base dans l’éclairage domotique résidentiel :

  • La gradation de phase dite vers l’avant
    Pendant cette phase, le système installé pour un luminaire par exemple, mesure les pics et les creux de l’onde sinusoïdale 60 fois par seconde, de façon à l’éclairer ou l’éteindre automatiquement (invisible à l’œil).
  • La gradation dite de phase inverse
    Cette phase est exactement l’inverse de la gradation de phase vers l’avant.

Dans le monde de l’éclairage, qu’il soit domotique ou non, il n’existe pas d’exigence spécifiques quant aux types de gradation. Aussi, les fabricants de luminaires ne communiquent pas clairement sur l’exigence en termes de gradation, et c’est dommage.

De manière générale, retenez que les éclairages à incandescence et halogène sont compatibles avec la gradation en phase directe, et les sources d’éclairage à LED sont généralement compatibles avec la gradation à inversion de phase. Mais il existe beaucoup d’exceptions venant contredire ces tendances générales. Quel est le risque à installer des gradateurs et des sources d’éclairages incompatibles lors de l’achat d’un système d’éclairage domotique ? Des maux de tête assez forts !

La meilleure stratégie d’achat

La meilleure stratégie pour éviter toute incertitude lors de l’acquisition d’un système d’éclairage intelligent, est d’acheter un gradateur dit de phase adaptative, ou de vous contenter de n’acheter que des produits du même fabricant, et de la même famille de produits. A titre d’illustration, si vous achetez une solution d’éclairage domotique Céliane de Legrand, veillez à n’acheter que du Céliane. Par ailleurs, si vous avez déjà chez vous des produits Bticino Cofrel, continuez avec Bticino ou changez votre installation domotique de commande et de variation d’éclairage. Le principal avantage de la fidélité à une marque à des fins de compatibilités, est le prix. Mais n’entrons pas davantage dans les détails techniques, restons sur ce constat.

Les maisons intelligentes ont longtemps attiré l’attention des ingénieurs, et des efforts considérables ont été déployés pour permettre la domotique de l’éclairage. Cependant, ces technologies n’ont pas été largement adoptées malgré leur disponibilité pendant plus de 2 décennies. Mis la tendance a commencé à s’inverser. Quatre obstacles freinaient cette démocratisation, et les fabricants les ont dépassés :

  • Le prix
  • Le manque de flexibilité
  • La maniabilité
  • La difficulté à garantir la sécurité

De nos jours, les fabricants vont encore plus loin. Ils éliminent la nécessité de changements structurels pour l’installation de l’éclairage domotique.

A propos de l'auteur

Le blog MaterielElectrique.com vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.