La Gaine Technique de Logement (GTL)

La Gaine Technique de Logement (GTL) est un élément de l’installation électrique du logement, rendue obligatoire notamment par la norme NF C 15-100. D’autres normes et arrêtés fixent les règles à suivre. Elles diffèrent selon que le bâtiment est neuf, ancien ou en rénovation.

Le concept de la Gaine Technique de Logement

La GTL regroupe l’ensemble des éléments essentiels au fonctionnement du circuit électrique dans une habitation. Elle doit être installée dans un espace spécialement conçu : l’espace technique électrique du logement. Cet espace doit être d’une largeur minimale de 600 mm et d’une profondeur minimale de 250 mm. Il doit contenir en un seul point tous les réseaux de puissance :

  • Relatifs à la distribution d’énergie électrique
  • Les réseaux de communication comme la TV, Internet, la domotique, la téléphonie, etc.

Cet espace, et donc la GTL, doivent obligatoirement se trouver à l’intérieur du logement ou bien dans un local annexe comme un garage, directement accessible depuis la maison. Généralement, la GTL doit avoir des dimensions intérieures minimales qui correspondent à 600 mm de large et à 200 mm de profondeur. Elle doit également faire toute la hauteur du sol au plafond.

La norme NF C 15-100 appliquée à la GTL

Si elle est placée dans un logement inférieur à 35m², la largeur peut être réduite à 450 mm et la profondeur à 150 mm.

La Gaine Technique de Logement regroupe le :

Ce panneau de contrôle peut être placé à l’extérieur du logement : sur le pallier si vous vivez en appartement, par exemple.

La GTL peut être posée en saillie, encastrée ou semi-encastrée. Les faces des
parois internes doivent être également :

  • Sans rugosité excessive
  • Planes
  • Sans décrochement
  • Sans obstacle

La GTL et la norme NFC 15-100

Selon la norme NF C 15-100, la Gaine Technique de Logement doit forcément être intégrée dans l’ETEL (soit l’Espace Technique Électrique de Logement). C’est un dispositif obligatoire dans tous les locaux d’habitation. La GTL est une solution technique qui permet d’installer et d’organiser tous les équipements contenus dans l’ETEL.

La norme implique que la GTL contienne :

  • Les arrivées et les départs des circuits de puissance, ainsi que des réseaux de communication
  • Le tableau de répartition principal du logement
  • La coupure d’urgence de toutes les sources de production de courant du logement
  • Le panneau de contrôle (lorsque celui est placé à l’intérieur de l’habitation)
  • Le tableau de communication

Vue sur une GTL Legrand

Avant septembre 2016, il était nécessaire que la GTL comprenne 2 socles de prise de courant 2P + T 16A protégés par un circuit spécialement dédié à cela de façon à alimenter les appareils des diverses applications de communication du logement (box, switch, ampli TV, etc.). Depuis septembre 2016, la norme ne préconise plus qu’une prise modulaire dans la GTL, voire éventuellement à proximité du tableau de communication si ce n’était pas dans la Gaine Technique de Logement. Aussi, certains électriciens préfèrent à proximité du tableau de communication depuis l’abandon de l’obligation des 2 prises.

Il faut aussi prévoir un espace adjacent, voire intégré au tableau de communication, pour accueillir des équipements de communication supplémentaires comme un switch Ethernet, une box de fournisseur d’accès à Internet, un amplificateur, etc. Il est également envisageable d’intégrer des installations de gestion de bâtiment, de sonorisation, de vidéo-protection ou d’une alarme anti-intrusion.

La GTL dans un bâtiment ancien

La GTL n’est exigée que dans le cadre d’une réhabilitation totale de l’habitation avec redistribution des cloisons des locaux d’habitation. Ainsi, dans un bâtiment ancien si l’installation électrique n’est pas modifiée, il n’y a pas d’obligation d’installer une GTL. Le règle à retenir pour répondre à toutes les interrogations d’obligation ou non, est la suivante : en rénovation, la GTL n’est obligatoire que si réhabilitation totale avec redistribution des cloisons.

Si vous intégrez une GTL dans la rénovation, pensez également aux éléments suivants lors de vos réflexions (vous devrez faire des choix…) :

  • La section d’alimentation du tableau est fonction du calibre maximal du disjoncteur de branchement, soit 15/45A, 30/60A, 60/90A. L’amendement A5 évoqué plus haut, enlève toute interprétation sur ce point.
  • Le disjoncteur de branchement est réglé par EDF, et si vous désirez un petit 6kW, vous aurez soit un 15/45A, soit un 30/60A par sécurité.
  • Le diamètre de la liaison disjoncteur de branchement/tableau peut être en 10mm² que si votre disjoncteur de branchement est un 15/45A. Sinon, optez pour une liaison en 16mm².
  • Pour la coupure d’urgence, ce peut être un disjoncteur général de 32 A et un tableau câblé en 10², différentiels et peignes, ou encore un interrupteur modulaire.
  • Et le piquet doit être enfoncé à 1 mètre de profondeur minimum.
  • La barrette de répartition de terre est mieux dans l’ETEL que dans la GTL

Les différentes parties d'une GTL

Qu’en est-il de la fibre ?

Si vous faites installer la fibre, le technicien mandaté par votre FAI s’en charge jusqu’au boîtier terminal, lequel peut être dans la GTL ou non. Si vous n’avez pas de GTL, (l’arrivée se situe dans la goulotte commune avec l’énergie), il est envisageable de mettre le boîtier :

  • Dans le sous-sol ou à la cave, à côté de cette gaine
  • Dans la pièce où vous avez votre ordinateur, avec un trajet sous goulotte depuis l’arrivée
  • Près de la TV, le trajet étant réalisé dans les gaines de téléphone existantes

Mais il plus simple est d’avoir une GTL, ce qui est plus direct et le risque de devoir tirer à nouveau les câbles téléphoniques est moindre, ce qui se produit pourtant régulièrement.

La GTL dans une construction/rénovation complète

La GTL est obligatoire depuis décembre 2002 et s’applique aux permis de construire déposés depuis de mai 2003. L’amendement A5 s’applique aux permis de construire postérieur au 27/11/2015.

Dans le cas d’une rénovation lourde d’un bâtiment déjà existant, ou pour une construction neuve, la norme dispose que l’ETEL dans lequel doit se trouver la Gaine Technique de Logement, se situe à l’intérieur de l’habitation, de préférence proche d’une entrée ou d’un garage ou atelier annexe, facilement accessible. Donc, l’ETEL ne s’installe pas obligatoirement près de l’entrée, si le local où la GTL se situe dans un local directement accessible.
A noter que si la GTL se situe dans la garage suite à la rénovation, mais qu’il ne communique pas de l’intérieur directement avec la maison, il devient impératif de déporter le dispositif de coupure d’urgence dans votre habitation.
La norme NFC 15-100 précise que l’ETEL ne peut pas se trouver dans une pièce ou un local contenant une baignoire ou une douche.

Pour une construction neuve, la pose d’une GTL reste obligatoire depuis le 27 novembre 2015, et depuis la révision de la norme NF C 15-100. Il faut préciser que la longueur de la liaison entre la barrette de terre du tableau de communication et du tableau de répartition ne doit pas excéder 500 mm.

Vue de ka GTL fermée

Les types de branchement

Il convient d’apporter une précision. En effet, certains futurs propriétaires d’habitations neuves s’interrogent encore de savoir si le double BA13 est obligatoire derrière la GTL. La norme NF C 14-100 traite du sujet. Il s’agit en fait d’une situation où la goulotte support du panneau de contrôle se pose sur du BA13 :

  • Si c’est un branchement type 1 avec compteur et disjoncteur ERDF dans la GTL, il est possible de poser un double BA13 (ou une plaque de BA25). Mais ce n’est pas obligatoire.
  • Si c’est un branchement type 2 avec compteur et disjoncteur ERDF en limite de propriété. Dans ce cas, il n’y a pas de panneau de contrôle dans le logement et un simple BA13 suffit

La bonne nouvelle pour la plaque de BA13 est qu’elle se fixe entre 2 rails, soit généralement 600 mm. Il s’agit de la largeur minimale de la GTL ! Par contre, le carreau de plâtre doit être plein, et avoir une épaisseur minimale de 10 cm. Pour rappel, l’isolation n’est pas une obligation. A titre d’illustration, vous avez le droit de la fixer directement sur un mur en parpaings non isolé.

 

La GTL en bois

La Gaine Technique de Logement s’installe dans divers matériaux autorisés pour les locaux d’habitation. Par exemple, le PVC, le bois, ou elle peut être maçonnée. La GTL en bois est donc tout à fait autorisée dans un logement. La norme NFC 15-100 ne l’interdit pas. Le Consuel (Comité National pour la Sécurité des Usagers et de l’Electricité) valide ce dispositif sans difficulté.

Il faut veiller à ce que la GTL contienne des parties démontables. En effet, cela facilite l’accès aux divers accessoires et éléments de l’installation électrique et du réseau de communication. On préfère choisir des bois en aggloméré mélaminé ou en contreplaqué, pour un rendu plus propre.

En cas de pose d’une GTL en bois, les fils se placent sous gaine protectrice à l’intérieur. Par ailleurs, on conseille de poser le tableau de raccordement sur un matériau en dur. Cela permet de limiter les risques d’incendie.

Pour éviter ce risque, préférez néanmoins des matériaux modernes, autres que le bois.

A propos de l'auteur

Le blog MaterielElectrique.com vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.