Qu’est ce qu’un détecteur de présence ?

Le détecteur de présence est particulièrement adapté aux applications domotiques. Il apport une plus-value économique en utilisant une programmation spécifique, par exemple un étage d’un immeuble de bureaux avec des pièces périphériques qui doivent être contrôlés individuellement.

Détecteur de présence Legrand

Détecteur de présence Legrand

La présence indispensable du détecteur

Le détecteur de présence est reconnu comme indispensable dès lors que l’espace est occupé de façon intermittente, au moins 2 heures par jour, avec des lumières toujours allumées même si l’espace est inoccupé.

Ils sont très utiles dans :

  • Les bureaux
  • Les salles de classe
  • Les salles de photocopie
  • Les toilettes
  • Les zones de rangement
  • Les salles de conférence
  • Les salles de repos
  • Les corridors
  • Les dépôts et autres espaces du même type
Détecteur de présence plafond Theben

Détecteur de présence plafond Theben

Ce modèle de détecteur est couramment utilisé dans des espaces plus larges, comme des immeubles entiers et des espaces multiples regroupés ensemble sur la même grille. Ce dispositif est donc dédié aux espaces publics, où l’occupation est plus ou moins toujours la même, et basée sur un emploi du temps précis. De même dans un lieu avec les lumières toujours allumées même si l’espace n’est pas occupé, comme dans des halls.

Les détecteurs utilisent des technologies différentes pour détecter la présence ou l’absence de personnes dans un espace. Peu importe le type choisi, il doit activer les lumières dès qu’une personne entre dans une pièce, mais il n’a pas besoin de surveiller la zone extérieure à la porte (pour éviter les nuisances). De plus, la porte en s’ouvrant ou en se fermant ne doit pas gêner la vue du détecteur.

Le  détecteur  infrarouge  passif

Le détecteur infrarouge passif mesure la différence entre la chaleur émise par les humains en mouvement, et celle de l’espace en arrière-plan. Ce type de détecteur détectent le mouvement au sein de son champ de vision. Celui-ci doit correspondre à une ligne de mire spécifique. Ils ne peuvent pas « voir » à travers des obstacles, leur sensibilité est aussi limitée aux mouvements mineurs (de la main, par exemple) à des distances de plus de 5 mètres. Le détecteur est plus sensible aux mouvements horizontaux dans le champ de vision du détecteur. Mais ceci peut être réglé.

Le détecteur de présence infrarouge est adapté aux petits espaces clos (sous forme de détecteurs-interrupteurs muraux), et à tout espace ayant une vue directe sur l’activité en cours (détecteurs muraux ou installés au plafond), les zones extérieures et les allées d’entrepôt. Il n’est donc pas approprié pour les lieux au faible niveau de mouvements des occupants, où des obstacles bloquent la ligne de mire du détecteur, à un montage sur des sources de vibration, ou encore à un montage sur des diffuseurs d’air CVC (chauffage, ventilation, climatisation) entre 1,80m et 2,40m du sol.

Les capteurs ultrasoniques

Les capteurs ultrasoniques utilisent l’effet Doppler pour détecter l’occupation d’un espace, grâce à l’émission d’un signal ultrason à haute-fréquence. Ce type de matériel détecte la fréquence du signal réfléchi. Il interprète tout changement dans la fréquence du mouvement dans l’espace.
Aussi, ces détecteurs de mouvement n’ont pas besoin d’une ligne de mire directe. Ils peuvent « voir » dans les coins cachés et à travers des objets. Cependant, il se peut qu’ils aient besoin d’une ligne de mire directe si des cloisons prévalent dans la pièce à surveiller. De plus, la portée effective des détecteurs montés au plafond décline proportionnellement à la hauteur de la cloison.
Ils sont plus efficaces pour détecter les mouvements de faible activité, avec une haute sensibilité aux mouvements mineurs (de la main également, par exemple), en général jusqu’à 7m. Le détecteur est plus sensible aux mouvements dirigés vers lui, ou commençant à son niveau.

Les détecteurs ultrasoniques couvrent une plus large zone que les détecteurs infrarouges passifs. Cependant, la ligne de mire du détecteur ne peut pas être réglée.

Les détecteurs ultrasoniques sont plus adaptés aux espaces ouverts, aux lieux avec des obstacles, les toilettes et aux espaces où il existe des surfaces dures. Ce type de détecteurs n’est pas efficace dans les pièces hautes de plafond (plus haut que 4 m), où il existe un haut niveau de vibration ou de flux d’air (ce qui induit des nuisances) et dans les espaces ouverts nécessitant une couverture sélective (comme le contrôle individuel des allées d’entrepôt par exemple).

Le détecteur à double technologie

Le détecteur à double technologie utilise les infrarouges passifs et les ultrasons. Cela lui permet d’activer les lumières seulement lorsque les 2 technologies détectent une présence. Ce qui élimine la possibilité d’erreur. En effet, il y a nécessité qu’au moins une des deux technologies garde les lumières allumées. Ainsi, ce type de détecteur est particulièrement adapté dans les salles de classe, les salles de conférence et autres espaces où un haut degré de détection est souhaité.

A propos de l'auteur

Disjoncteurs.fr est le blog qui vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.