Chauffage : comment faire des économies d'énergie ?
Chauffage & climatisation

Comment faire des économies de chauffage ?

Chauffage : les solutions pour économiser l’énergie

Tous les magazines expliquent à leurs lecteurs que les solutions pour économiser sur la facture du chauffage, il faut :

  1. Au quotidien, adopter les bonnes habitudes
  2. Isoler sa maison
  3. Entretenir les équipements
  4. Choisir des appareils performants

Il est parfois également question de changer la chaudière, arguant qu’il existe des aides d’Etat. Et de vous parler d’écologie en parallèle, ce qui est un complément bénéfique. Tout ceci est vrai, mais bigrement incomplet. Il convient de mettre en avant également la domotique et le chauffage connecté, ce sont des solutions simples et accessibles à pratiquement tout le monde comme vous allez le constater dans ces lignes.
Ce matériel permet non seulement d’intervenir sur le chauffage pour économiser l’énergie électrique, mais en plus apporte davantage de confort avec un investissement qui est réduit en comparaison d’un radiateur électrique à chaleur douce ou de travaux d’isolation à plusieurs milliers d’euros. Surtout pour un ménage qui serait imposable et qui gagnerait bien sa vie (puisque les aides sont extrêmement réduites). Sans parler des règles du crédit d’impôt amenées à disparaître en 2020, du moins à être réaménagées en profondeur.

Ne pas regarder QUE l’économie d’énergie

Du matériel tout simplement accessible : facilité et prix

Un achat et tout investissement en général, doivent idéalement répondre aux besoins de plusieurs objectifs simultanément. Ainsi, acheter du matériel lié au chauffage d’un bâtiment domestique, quel que ce soit, est totalement à propos s’il permet à la fois d’économiser de l’argent, de gagner en confort avec une chaleur adéquate et de réaliser un geste pour l’écologie. Les solutions sont beaucoup plus dans le matériel, serait des accessoires très simples et peu chers comme un thermostat d’ambiance traditionnel, voire un élément connecté Tybox 5100 pour la Box Tydom, même si adopter les bons gestes a toujours du sens.
Ces solutions donnent l’opportunité d’atteindre tous ces objectifs sans trop dépenser. Ce qui induit que :

  • Votre système de chauffage gagne en performance
  • Ou que vous changiez de solution de chauffage

Thermostat d'ambiance Delta Dore Pack Tybox 5100

Pourquoi choisir du matériel connecté ou intelligent ?

Pour l’ADEME, les dépenses pour se chauffer sont responsables de 66% de la consommation de l’énergie électrique. Le médiateur national expose que 30% des ménages français ont restreints leur consommation de chauffage l’année dernière. En parallèle, l’énergie électrique a augmentée de 44% en 10 ans selon des conseillers en efficacité énergétique. Pourtant, du bon matériel de chauffe et des accessoires intelligents apportent les bénéfices attendus sans restreindre la chaleur.

Si ces appareils connectés et les systèmes intelligents de gestion du chauffage permettent d’économiser l’énergie, ils s’installent sans gros travaux dans un logement, et assez rapidement. Si vous vous reconnaissez dans les recommandations de l’ADEME, vous pouvez programmez votre système en se sens :

  • Entre 19 et 20 ° dans les pièces occupées
  • Aux environs de 16° dans les pièces inoccupées
  • Entre 18 et 20 ° pour les personnes vulnérables (jeunes enfants et Seniors)

Pas d’aliénation, l’utilisateur garde la maîtrise du système

L’utilisateur peut toujours reprendre le contrôle de son chauffage connecté en le pilotant en local ou à distance pour augmenter ou baisser la température d’une pièce ou du bâtiment domestique entier. Si le système est intelligent, les occupants peuvent lui laisser la maîtrise des coûts énergétiques, sachant qu’il s’adapte aux habitudes du ménage considéré pour en optimiser le confort. Là encore, l’humain peut reprendre la main à tout moment. Mais s’il préfère juste suivre ses consommations énergétiques sur son Smartphone ou sa tablette, c’est possible. Ce qui est également envisageable avec un compteur Linky.

Comment réduire sa consommation d’énergie ?

Baisser la température ?

Les solutions pour économiser l’énergie en rapport avec le chauffage convergent toutefois toutes vers un objectif similaire : baisser la température. Pour la simple raison que 1 degré en moins équivaut à une moyenne de 7% d’économie sur la facture d’électricité, en 2019. Ce sont les chiffres de l’ADEME. Mais un système domotique peut le faire d’une manière plus subtile, à savoir :

  • Dans l’ensemble du bâtiment en l’absence de tout occupant
  • Dans certaines pièces uniquement, en l’absence de présence dans celles-ci
  • En tenant compte de l’ensoleillement, voire de la météo selon les modules que vous avez installés
  • Voire en tenant compte des éphémérides – heures, lever et coucher du soleil, jour de la semaine, etc. –

Ne pas avoir à baisser la température !

A titre d’illustration, si vous prenez la gestion automatique du chauffage par un système intelligent tenant compte de l’ensoleillement, la température peut fort bien rester à 19 voire 20° en chauffant moins. De la sorte, vous économisez l’énergie sans baisser la température, ce qui est optimum.

Les occupants ne remarquent aucune variation de température, juste une facture d’électricité ou de gaz (selon la solution de chauffage) moins élevée.
Arrivée la fin d’après-midi ou le début de soirée, un système domotique peut même éviter les déperditions énergétique en baissant partiellement ou totalement les volets roulants.

Des solutions simples, à la portée de tous

Le robinet thermostatique

Sans même parler d’une solution 100% intelligente et domotique, un robinet thermostatique autorise un réglage au degré près, pièce par pièce dans le cas d’un chauffage électrique.

Vanne Thermostatique Schneider Electric Wiser

Le système radio

Si le bâtiment domestique est équipé d’une chaudière à gaz à laquelle les radiateurs sont connectés, un système radio représente un investissement raisonnable en termes de prix, mais excellent pour l’efficacité énergétique. L’intérêt est de pouvoir chauffer à la température indiquée (en général un peu plus que les autres les autres pièces inoccupées) la pièce où l’émetteur radio est présent. Quand l’utilisateur change de pièce, il suffit qu’il déplace l’émetteur pour le poser sur une table de l’autre pièce, et la température de cette pièce s’adaptera à la configuration requise.

La solution du thermostat d’ambiance et connecté

Le thermostat d’ambiance

Mais le contrôle de la température n’est pas tout à fait chauffer, c’est également la maintenir pour éviter que les radiateurs se mettent en marche. Si la chaleur est maintenue sans que le système se mette en route, des économies d’énergie sont en cours.

Réguler l’ensemble du logement grâce à un thermostat d’ambiance est une autre solution. Il convient de déterminer avec soin le lieu de sa pose murale :

  • Certains installateurs proposent de choisir la pièce principale
    Mais le risque est que les zones les plus froides du bâtiment le restent, avec un décalage parfois de plusieurs degrés.
  • D’autres suggèrent la pose dans une zone neutre
    Il existera toujours des écarts de température d’une pièce à l’autre. Si vous avez un bureau dans la pièce la plus froide de l’habitation, le risque est de chauffer davantage l’ensemble du logement juste pour que le bureau ait une chaleur agréable. Et si le salon jouit d’une température de confort, il est probable que les chambres situées au Nord ou à l’Est soient froides au moment du coucher.
    Le thermostat d’ambiance peut se coupler à un émetteur radio (qui devient un thermostat mobile), ce qui résout tous les soucis ci-dessus.

Les thermostats connectés

Le thermostat connecté est généralement plus cher que le thermostat d’ambiance, mais l’utilisateur la pilote vraiment : régulation et programmation en local et à distance depuis un Smartphone. Le gros avantage comparé au précédent réside également dans sa capacité à piloter la température zone par zone. Ceci est très utile pour les grandes pièces de vie, où les occupants peuvent n’en occuper qu’une partie en fonction de l’heure. En chauffant un peu plus une zone et moins une autre, le confort et l’économie d’énergie restent assurés.

Pour revenir à ce qui était dit sur les éditoriaux des magasines, vous lisez sans doute souvent l’invitation à changer de fournisseur d’énergies. Bien qu’il ne faille pas uniquement regarder le prix du m3, car le prix des frais mensuels pèsent dans la facture, une certitude persiste : vous n’augmentez toujours pas la performance de votre installation !

Comment optimiser la performance de votre chauffage ?

Rénover son système de production de chaleur

La rénovation d’un système de chauffage peut représenter la meilleure solution pour se chauffer mieux et à moins cher. Avant toute chose, il est préférable de prendre en compte le Calcul de la Consommation Conventionnel du logement de l’ADEME, autrement appelé 3CL. Il prend en compte les habitudes de vies des occupants du bâtiment domestique, ce qui se rapproche un peu d’un système de chauffage intelligent…

Le label NF performance

Au bout du compte, si vous changez des radiateurs électriques, assurez-vous que la certification NF performance soit la plus élevée. La représentation de 3 étoiles + 1 œil pour les fonctionnalités avancées, signifie un appareil haut de gamme. A l’inverse, 1 étoile est le plus bas de la nomenclature énergétique.

La régulation du chauffage

Concernant le matériel de régulation énergétique, la certification Eu.BAC est l’assurance d’acheter un produit domotique (ou d’immotique) avec un niveau de performance et d’efficacité énergétique conformes aux normes et directives européennes.

Les autres systèmes de chauffage

Les radiateurs à inertie thermique apportent satisfaction pour économiser de l’énergie électrique en se chauffant, ainsi que les panneaux rayonnants. Il est possible de choisir un autre système : la climatisation réversible. Quel que soit le système de chauffage que vous choisissez, vérifiez que le temps de réaction soit rapide. En termes de confort, la différence est notable. Or, il ne sert à rien de chercher à économiser de l’argent s’il s’agit d’hypothéquer l’aspect confort…

Si le chauffage principal était électrique ou au fioul, et que le rendement ne convienne pas, une pompe à chaleur air-eau (PAC) peut s’envisager sans risque.

Heures creuses

Il existe des solutions faisant intervenir des modules Heures Creuses / Heures Pleines dans la gestion de la production de chaleur. Mais étant donné le pourcentage que pèse le chauffage sur la facture d’énergie électrique, principalement en journée et surtout si le logement n’est pas équipé d’un système connecté ni domotique, l’économie est absolument ridicule. Il est même souvent préférable de renoncer aux principes des Heures Creuses ! Une association de consommateurs a d’ailleurs publié une étude en octobre 2019, le suggérait en ce sens. Ses calculs montraient qu’un volume de 7 500 kWH / an pour un abonnement classique de 9 kVA, devrait être consommé au minimum à 47% en tarif Heures Creuses pour représenter une économie. Et de préciser que si seulement 30% de ce volume était dépensé en heures creuses, la tarification rendait l’abandon de cette double tarification (HC/HP) plus intéressante.

> Le site de l’ADEME

One Reply to Comment faire des économies de chauffage ?

  1. Le chauffage est le poste qui occupe une grande place dans les dépenses mensuelles de chaque ménage. C’est normal si chacun cherche des solutions pour pouvoir l’économiser. Outre les appareils connectés qui sont selon moi un peu onéreux, les énergies renouvelables sont également une meilleure solution pour économiser tout en vivant confortablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.