Les derniers jours de la lampe halogène

Alors que les ampoules à incandescence disparaissaient, des provisions étaient faites par les consommateurs pour palier ce retrait de la vente. Ils ont peu après découvert la lampe halogène, avec le net avantage d’être moins chères à l’achat, en plus d’être plus efficaces en termes de lumière et de rapidité d’allumage. Elles sont compatibles avec les variateurs (l’ancienne génération), et conviennent pour les éclairages extérieurs et les lieux de passage. Enfin, elles ne contiennent pas de mercure. En 2018 toutefois, ces ampoules ne verront pas la lumière au bout du tunnel dans lequel elles sont entrées en 2009.

A propos de la lampe halogène

Une lampe halogène traditionnelle est composée d’une petite enveloppe de quartz. Un filament de tungstène est au centre. L’enveloppe contient également un gaz du groupe halogène, qui se combine avec la vapeur de tungstène.
Les culots sont essentiellement du E27, mais vous trouvez quelques GU10 et E14. Notez qu’elles ne se nomment pas systématiquement ampoules halogènes, vous les retrouvez sous d’autres noms comme : PAR38, PAR30, ou ES111 ou AR111 ou bien encore MR16.

Les 4 fabricants majeurs sont :

Les inconvénients de l’ampoule ou la lampe halogène

Autant vous avez lu les avantages de ces ampoules en introduction, autant ce sont leurs inconvénients qui les ont amenées vers la fin de leur commercialisation :

Les halogènes émettent des UV

Ce qui pose des problèmes aux personnes les plus fragiles et à celles ayant des certaines complications dermatologiques. La pose d’un filtre à UV est recommandée.

Elles émettent un peu de lumière bleue

Moins qu’une LED toutefois.

Intensément puissante

LA lampe halogène émet une lumière qui agresse l’œil ; l’utilisation d’un abat-jour est nécessaire. Si ce risque sanitaire est faible, il existe et se rencontre sous 3 formes principales :

  • Eblouissement
  • Risque photobiologique
  • Papillotement (fluctuation périodique du flux lumineux)

Elles chauffent beaucoup

Les risques d’incendie sont accrus.

Il leur est reproché d’être énergivores

La lampe halogène est en classe énergétique D. Des tests réalisés à la demande d’associations de consommateurs ont même montré que certains produits appartenant à la classe D méritaient en fait à la classe E

La lumière produite ne convient que pour un éclairage par le bas

Pour l’éclairage général de la pièce, elles doivent être utilisées en grandes quantités afin de fournir assez de lumière. Ce qui signifie une consommation d’énergie en augmentation considérable.

Elles doivent être éliminées en toute sécurité en fin de vie

Elles ne doivent pas être mélangées avec le verre, ni avec les déchets domestiques.

Il n’existe aucun programme national de recyclage des ampoules halogènes. Certains opérateurs commerciaux acceptent des lampes fluorescentes contenant du mercure et acceptent également les halogènes. Mais si vous désirez vraiment jouer le jeu, vous devez vous rendre dans une déchetterie. Qui va se déplacer dans une déchetterie pour une ampoule… ?

Bien évidement pour toutes ces ampoules halogènes, bannies de la fabrication, des solutions LED parfaitement substituables existent, avec un rapport durée de vie/prix qui vous fera économiser de l’argent !

La disparition des ampoules halogènes effective en 2018

La disparition des ampoules de classes supérieures à la B a été reportée en 2018, année qui marque le fin définitive de l’halogène. Un report de 2 ans avait été consenti en 2016, mais les écologistes se sont fermement opposés à un nouveau report.
C’est depuis septembre 2009 que les sources lumineuses liées à la consommation d’énergie ont été progressivement écartées du marché. Depuis cette date, les jours de l’halogène étaient comptés. La Commission européenne a proposé de reporter l’ultime étape sur la base de la préoccupation de l’industrie, soutenue par certains Etats membres, selon laquelle la technologie LED ne serait pas prête à remplacer les lampes halogènes d’ici 2016.

Un groupe faisant campagne sur l’efficacité énergétique, déclare que ce retard est l’œuvre par le lobbying de l’industrie.

Depuis le 1er septembre 2016, la lampe halogène n’est plus autorisée à être mises en circulation dans l’Union européenne. Dorénavant, on applique la troisième étape de la directive (UE) 1194/2012, votée par les Etats membres de l’Union Européenne : leur disparition.

Que dit la Commission européenne ?

La commission a fait valoir que le passage à des ampoules économes en énergie en 2018 permettrait d’économiser l’équivalent de la consommation d’électricité annuelle du Portugal, et de réduire les émissions de CO2 de 15,2 millions de tonnes d’ici 2025.

Des études récentes montrent que des remplacements efficaces d’ampoules LED sont maintenant bien disponibles sur le marché, et que certains modèles sont déjà à des prix et des niveaux de qualité que l’on attendait pour 2025. Pour information, l’industrie dédiée à l’éclairage rejette ces analyses aux motifs qu’elles utilisent de vieilles données et des tactiques de manipulations alarmistes sur des gouvernements trop timides.

Il semblerait que, finalement, l’industrie ait qualifié la date d’élimination de 2018 de compromis acceptable, en réitérant qu’elle aurait préféré une interdiction en 2020.

Lampe halogène Osram

Les personnes concernées par l’interdiction

Le règlement européen affecte d’abord les fabricants et les revendeurs : la nouvelle interdiction des ampoules s’applique exclusivement à la mise en circulation. Cela signifie que les consommateurs en possédant à domicile n’ont pas besoin de les remplacer immédiatement.
Les ampoules les plus populaires affectées par la directive sont les halogènes haute tension à réflecteur au tungstène.

Ceux-ci peuvent être reconnus par les caractéristiques suivantes :

  • Elles émettent de la lumière dirigée vers l’avant – distribution omnidirectionnelle – produit en forme de poire.
  • Les ampoules halogènes possèdent des culots GU10, E27 ou E14
  • Elles s’utilisent surtout dans les luminaires encastrés, les spots et les systèmes de rails (le luminaire affecté n’a pas de transformateur)

Quelles sont les alternatives disponibles ?

Comme alternative, les ampoules à réflecteur LED peuvent être utilisées. Avec un élément lumineux entièrement en verre, tel que les produits de LEDVANCE, les ampoules ressemblent à s’y méprendre aux halogènes d’origine. Ce sont donc des produits de substitution parfaits.

Le remplacement des ampoules est également très simple : sortez la lampe halogène et installez la lampe LED économique à la place – c’est fait !

Une astuce pour les consommateurs attentifs à leur porte-monnaie : une ampoule LED est plus chère à l’achat que les halogènes comparables, mais elle est rentable en raison de son coût énergétique nettement inférieur, et de sa durée de vie nominale considérablement plus élevée.

Remplacez immédiatement vos ampoules halogènes dans les caves !

Il est probable que le consommateur ayant chez lui des ampoules halogènes fasse un stock (même comportement qu’avec la disparition des ampoules à incandescence). S’il y a pourtant un lieu où on doit interdire ces ampoules, c’est bien la cave, ou du moins le lieu d’entreposage de vos vins !

Les experts soupçonnent que la lampe halogène d’endommager le vin :

La chaleur produite

Nous mentionnions précédemment que la lampe halogène est plus chaude que la LED. Or, la différence de température est énorme. La surface d’une lampe halogène est environ 3 fois plus chaude. Lorsque vous passez d’innombrables heures et des milliers d’euros à chercher à réguler la température de votre cave (cela concerne les puristes), alors qu’un simple geste d’allumage peut gaspiller tout ce dur labeur.

Certaines études ont montré que les lampes halogènes augmentent la température de la pièce d’au moins 10 degrés. En réalité, c’est souvent beaucoup plus, selon le nombre d’ampoules utilisées et la taille de la pièce ! De plus, dès que vous éteignez les halogènes, la température de votre cave baisse : la fluctuation de la température est l’ennemi du stockage du vin.

La condensation

Les lampes halogènes endommagent le vin à l’intérieur de la bouteille avec la chaleur, mais les fluctuations de température peuvent également dénigrer votre vin de l’extérieur. Pour illustrer, lorsque vous sortez une bouteille de verre d’un réfrigérateur, vous constatez qu’en se réchauffant à la température ambiante, des gouttelettes d’eau apparaissent à l’extérieur, ce qui détrempe les étiquettes en papier.
Un concept similaire est à l’œuvre lorsque vous utilisez des ampoules halogènes dans une cave. Les pointes de chaleur et les creux provoquent la condensation et l’expansion de l’humidité à l’intérieur. Pendant la condensation, l’eau se verrouille sur les étiquettes des bouteilles de vin,. Cela provoque leur moisissure et, dans les cas extrêmes, les décolle complètement. De ce fait, votre bouteille de vin pourrait ne plus coter autant sur le marché.

Lampe halogène Ledvance
Les UV de la lumière

Pensez aux caves à vin les plus luxueuses que vous avez visitées. Avez-vous déjà vu une fenêtre ouverte à l’intérieur ? La réponse est négative. Les propriétaires des crus ne détestent pas la lumière du jour ; les rayons UV du soleil vont endommager les vins au fil du temps.

La lumière UV décompose les composés chimiques du vin, lesquels contribuent à sa qualité et sa saveur. Lorsque ces éléments se décomposent, la structure du tanin change (ce qui fait vieillir le vin trop rapidement). Ainsi les arômes sont ternes et la saveur se gâte. Elle commence à avoir le goût d’une simple pomme de terre bouillie. Les lumières qui utilisent des halogènes produisent également des UV. Il peut être agréable d’avoir cet éclairage dans votre chambre en hiver. En effet, elle se rapproche de celle du soleil, mais il va modifier de façon irréversible votre vin.

Sachant que la lampe halogène endommage le vin au fil du temps, il est recommandé d’utiliser des ampoules LED, dans des couleurs subtiles. Ainsi, la faible quantité d’UV produite se convertit immédiatement en lumière blanche par le phosphore. Par extension, ces ampoules LED vous permettent de garder vos bouteilles dans l’obscurité quand vous n’utilisez pas votre cave. Ces conditions restent valablement même si elles sont restées allumées pendant des heures avant des les éteindre.

A propos de l'auteur

Le blog MaterielElectrique.com vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.