Le luminaire DIY façon Girard Sudron

Depuis 120 ans, l’entreprise Girard Sudron propose des solutions innovantes d’éclairage et des luminaires. Véritable spécialiste de l’éclairage, la société propose une nouvelle gamme de produits à personnaliser soi-même façon luminaire DIY. Ainsi, elle met en place des vidéos et des tutoriels pour vous aider à créer vous-même des luminaires qui vous ressemblent, et surtout modulaires. Il est ainsi possible de composer ou de mélanger divers accessoires pour créer des pièces uniques.

La gamme dispose de plus de 4 000 combinaisons, ce qui permet de laisser libre cours à votre imagination.

Girard Sudron a su mettre le DIY à la portée de chacun, même sans être un expert dans le domaine du luminaire ni de l’électricité.

Bien comprendre le principe du DIY

Le Do-It-Yourself n’est jamais très compliqué quand les différentes étapes sont assimilées. Les créations sont inévitablement uniques. Il suffit d’avoir de la créativité et de savoir assembler les différents accessoires électriques, notamment la douille, le fils électrique et l’interrupteur. Sinon, vous assemblez les différents matériaux pour réaliser une lampe suspendue, une lampe de chevet, une lampe murale, etc.

Vous avez besoin des outils de base de l’électricien (tournevis isolant, pinces, etc.) et de tous les éléments qui vous inspirent, tels les objets en métal, les tuyaux, les gaines électriques, les bouteilles, des bouts de bois, des filtres à café, des chutes de tissus, etc.

En matière d’éclairage et de luminaire, le DIY peut être :

  • De l’up cycling d’anciens luminaires ou d’éléments issus de luminaires, tel un lustre
  • De la customisation de l’existant, comme un abat-jour
  • Une création de A à Z à partir de matériels électriques et d’éléments neufs
  • De la récupération de matériaux divers (boîtes en métal, morceaux de bois, palettes, disques vinyles ou CD)
  • Du détournement d’objets usuels (vases, canne à pêche, bouteille ne verre, etc.)
  • Sans nul doute, l’unique point commun entre le luminaire DIY et l’éclairage traditionnel est dans l’ampoule !

Vous l’avez compris, et c’est ce que Girard Sudron met en valeur, le DIY pour l’éclairage et les luminaires n’est pas que faire quelque chose de nouveau avec du vieux. Quoi que vous réalisiez, ces luminaires doivent pouvoir être installés dans pratiquement n’importe quelle pièce de votre maison, de votre salle à manger à votre chambre à coucher.  Le DIY apporte avec une simplicité incroyable un impact important sur l’esthétique d’un logement.

Suspension DIY Girard Sudron

La tendance actuelle du DIY

Le DIY que reprend Girard Sudron, est une véritable tendance déco, accueillant de plus en plus d’adeptes. Comme pour la mode ou la décoration, le DIY de l’éclairage évolue. Concernant les luminaires, la tendance actuelle est de penser l’éclairage en fonction de l’ambiance que vous voulez créer et de la pièce où il va être placé. La précédente tendance partait des éléments disponibles, pour créer un éclairage dont vous deviez trouver la place dans un second temps.

En terme de tendance déco, le DIY façon Girard Sudron est davantage less is more, soit la dominance du moins, c’est mieux. En somme, il s’agit d’un retour à l’origine et au naturel. Et le DIY dans l’ensemble ne déroge pas à cette tendance. Il est ainsi possible de créer des suspensions à partir d’une ancienne boîte de conserve, d’un vieux saladier ou alors de réhabiliter une cage à oiseaux pour un peu plus d’excentricité. Vous pouvez créer des abat-jours originaux en réutilisant du matériel que vous comptiez jeter (panier en osier, grillage, magazines, etc.).

Le DIY d’un luminaire peut déboucher sur une ambiance plus contemporaine, en association d’une décoration plus industrielle, avec un petit côté loft new-yorkais. Cela peut se créer facilement en utilisant quelques suspensions comme celles proposées par Girard Sudron.

Il propose en effet 4 compositions personnalisées :

  • Un luminaire 100 % personnalisé
  • Les appliques
  • Une baladeuse sur mesure
  • Des suspensions

Avec la gamme luminaire DIY de Girard Sudron vous composez votre lampe en choisissant parmi les nombreuses déclinaisons de câbles électriques, de patères, de douilles, d’appliques, … C’est simple et bon marché.

Des tutos très malins

Ses tutoriels permettent d’appréhender :

  • Le montage de douilles
  • L’installation des interrupteurs
  • Le montage d’une prise électrique sur un luminaire

Même si les orientations du DIY à la façon de Girard Sudron concernent l’éclairage intérieur, il est également possible de placer des luminaires fabriqués par vous-même à l’extérieur. Dorénavant, il convient de soigner la décoration de son espace extérieur tout autant que l’intérieur de sa maison. Ainsi, vérandas, terrasses et jardins disposent également d’un luminaire DIY. Attention à bien les adapter à une installation extérieure.

Par extension Girard Sudron affiche 3 mises en garde :

  • Avant toute intervention sur les fils électriques, coupez le courant
  • En cas de doute, faites appel à un électricien
  • Effectuez tous les raccordements prévus, notamment le raccordement à la terre principalement des suspensions et des plafonniers métalliques. Il s’agit des fils électriques vert/jaune.

Le matériel électrique nécessaire

La majeure difficulté de la création DIY tient dans le raccordement qu’il faut impérativement faire dans les règles de l’art. Pareillement, l’équipement principal que vous devez posséder pour toute réalisation de luminaires DIY est le matériel électrique : les accessoires adéquats sont différents selon que vous conceviez des suspensions ou des appliques murales par exemple.

Les outils et le matériel de base nécessaires pour toute réalisation DIY de luminaires sont au nombre de 13 :

  • Une perceuse afin de faire les trous qui vont accueillir les vis et les chevilles pour les appliques par exemple
  • Un marqueur pour repérer les emplacements des vis et des chevilles
  • Un tournevis plat isolant pour visser et ainsi mettre en place la suspension ou l’applique murale
  • Un mètre pour prendre des mesures sur le mur ou le plafond
  • Une pince à dénuder
  • Du ruban adhésif
  • Un câble électrique coloré ou de couleur noire
  • Une douille
  • Une prise noire ou une prise à monter soi-même (comme celles proposées par Girard Sudron)
  • 1 ampoule, LED de préférence, mais toute autre lampe est possible
  • Des vis et des chevilles
  • Des connecteurs
  • La suspension ou l’applique choisie, voire fabriquée par vos soins

Les différents matériaux pour réaliser un luminaire DIY

L’intérêt du DIY est de pouvoir utiliser tout matériau pour créer un luminaire, en tant qu’objet d’éclairage vraiment unique et original. Fabriquer soi-même son éclairage à partir de matériaux de récupération est complètement dans la tendance DIY, et complète les tutoriels de Girard Sudron qui sont beaucoup plus orientés sur la partie du montage électrique.

Ainsi, il est possible de fabriquer des luminaires avec :

Du tissu ou même du papier journal pour des abat-jours customisés

Pour se fondre dans une décoration

Du carton

Pour l’intérieur, car la matériau n’est pas étanche

Du bois(planches, branches…)

Un matériau noble et facile à travailler

De l’osier

Vous pouvez utiliser un vieux panier

De la ferraille

Les sources de ferraille sont larges ! Une cage à oiseaux, un vieux sommier à ressort, des boîtes de conserve, etc.

De la vieille vaisselle

Le DIY évite de jeter votre vaisselle lorsqu’elle n’est pas abîmée mais trop vieillotte pour être utilisée quotidiennement, ou que les pièces restantes ne permettent plus de faire un service.

Du verre

Tous les bocaux, les bouteilles de vin ou même de parfum, etc.

Du PVC

Vous pouvez utiliser un coude en PVC par exemple, pour créer un luminaire extérieur très industriel, ou bien à installer dans une cuisine

Du cuivre

Des tuyaux, etc.

Des coquillages, des morceaux de branchages, du bois flottant

Ou tout matériau facile à trouver dans la nature

Suspensions façon DIY

Conseils électriques pour toute création de luminaires DIY

Conseil N°1 : avoir le matériel électrique avant de commencer la réalisation

Avant de passer à la réalisation luminaire DIY, considérez le nombre total de prises électriques et d’interrupteurs dont vous aurez besoin. N’achetez les ampoules qu’une fois avoir défini leur destination : une ampoule LED dans un abat-jour, ou une ampoule Edison vintage si elle reste nue en applique, etc.

Conseil N°2 : un câblage différent

Le second conseil serait applicable à toute installation électrique, indépendamment du DIY d’ailleurs : il est préférable de câbler les plafonniers afin qu’ils soient séparés des prises murales. De cette façon, si une surcharge d’un appareil déclenche le disjoncteur, les lumières resteront allumées puisque le branchement est sur un circuit séparé.

Conseil N°3 : le DIY oui, mais le bricolage non !

Si les tutoriels de Girard Sudron montrent comment monter le câblage électrique sur votre éclairage DIY, il convient aussi de préciser qu’il ne devrait jamais être du bricolage. Voici 4 erreurs courantes pouvant vous mettre en danger, qu’il faut bannir :

Les fils électriques agrafés

Vous ne devez jamais clouer les fils électriques, ni utiliser une agrafeuse.

La mauvaise connexion

Si vous créez votre luminaire DIY et que vous ayez besoin d’installer une nouvelle prise électrique pour votre nouveau luminaire, assurez-vous de savoir lire les schémas de câblage. Si les fils électriques sont mal connectés, il y aura des dysfonctionnements (au mieux…).

L’isolation d’un fil électrique

Si vous dénudez un fil électrique, ne le faites pas au-delà de 5 mm. Sa gaine de protection vous protège contre les dommages si vous le touchiez accidentellement. Parfois, un fil n’entre tout simplement pas dans les espaces restreints tel que souhaité, et vous pourriez être amené à le dénuder pour le rendre plus flexible ou plus adaptable. Ceci est très dangereux, car une exposition des câbles sous tension peut être mortelle dès lors qu’il y a un toucher.

Les surcharges électriques

Il arrive parfois qu’un luminaire DIY soit branché sur une multiprise, par commodité. Il se rencontre très fréquemment divers éclairages DIY branchés sur la même multiprise. Attention, cette solution de fortune élève le risque de surchauffe du câblage, ce qui devient dangereux.

A propos de l'auteur

Disjoncteurs.fr est le blog qui vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.