Fonctionnement d’un groupe de sécurité pour chauffe-eau
Chauffage & climatisation

Fonctionnement d’un groupe de sécurité pour chauffe-eau

Tout chauffe-eau est équipé d’un système de protection, constitué d’un ensemble d’éléments tels que le groupe de sécurité SFR et le siphon. L’appareil doit résister à une pression d’eau excessive causée par le chauffage et la dilatation associée de l’eau, ou de la vapeur d’eau. Si le liquide s’échappe soudainement du réservoir à haute pression, il jaillit à grande vitesse et peut entraîner des blessures graves et des brûlures sur tout le corps, ainsi que d’importants dégâts des eaux.

Groupe de sécurité pour chauffe-eau

Les principaux fabricants des produits pour les chauffe-eau électriques sont Comap France, Watts industries et Nicoll. Il est possible d’acheter en ligne un kit groupe de sécurité avec siphon sous la marque Comap France. Sinon pour toutes les marques confondues, les références se commandent sur le site de leur fournisseur à l’unité.

Il existe d’autres fabricants, mais les 3 présentés ci-dessus ont acquis en ce domaine une expertise reconnue. Ils ne se contentent pas d’excellentes performances physiques, 
ils sont également recyclables. Pour les siphons, le PVC possède une remarquable résistance au feu comme à la corrosion comprise généralement entre 50 et 100 ans. Ce qui en fait une solution particulièrement durable.

Le rôle du groupe de sécurité pour un chauffe-eau

Les chauffe-eau sont des installations de chauffage dans un circuit dit fermé : l’alimentation de l’eau cesse quand le réservoir ou le réseau est rempli du liquide et purgé d’air. Le matériel chauffe l’eau à des températures très hautes, parfois supérieure à 70°, notamment pour tuer les bactéries. Du fait du circuit fermé, le ballon d’eau chaude doit résister à la pression. C’est pourquoi la norme DIN 1988 de 2012 définit que ces installations de distribution d’eau à l’intérieur des bâtiments résidentiels collectifs et individuels, ne peuvent être utilisés qu’avec certains équipements et dispositifs de sécurité.

Ce matériel doit même fournir d’excellente résistance aux hautes températures. Pour illustrer avec le siphon pour groupe de sécurité, certains fabricants choisissent de garantir des produits sans risque de fuite et résistants à 90°C.

Pour garder l’illustration d’un siphon, la norme NF EN 1717 de 2001 dédiée la protection contre la pollution de l’eau potable dans les réseaux intérieurs, impose des règles à ce dispositif de protection contre la pollution par retour.

Pour les groupes de sécurité des cumulus, ou ballons d’eau chaude, La norme NF EN 1487 en définit les caractéristiques. Elle précise notamment le diamètre de sortie du groupe que vous devez commander en fonction de la puissance maximale du ballon pouvant y être raccordée. Les règles sanitaires de l’EN 806 doivent aussi s’appliquer.

Le groupe de sécurité pour le chauffe-eau électrique

Les types de groupe de sécurité

Cet organe sécuritaire équipe tous les chauffe-eau électriques à accumulation (le cumulus pour le particulier). Il peut être en bronze (avec un tige de soupape en laiton) comme le groupe de securité reverso 3/4 du fabricant Comap France, ou en inox comme le groupe de sécurité 3/4 de la marque Watts industries France.

KIT SÉCURITÉ avec groupe de sécurité NF SFR®

Le modèle en laiton est compatible avec les ballons à fond bombé, et se conseille pour les eaux douces. Le produit en Inox doit posséder une bille polie, conforme aux normes ACS – car moins sujette à l’entartrage que les billes chromées –, et un raccordement eau froide ainsi qu’un grand débit de remplissage. Si l’eau est calcaire, dure ou agressive en raison de son acidité ou des polluants qu’elle véhicule, les professionnels conseillent d’acheter le dispositif de protection en inox : il apporte une solution pérenne.

Le groupe de sécurité s’achète avec ou sans raccord diélectrique. Il peut être coudé à l’image du SFR 3/4 INOX, ou droit comme le matériel Comap France antipollution 3/4. Le coude de vidange est orientable, et se monte sur un chauffe-eau horizontal ou pour un ballon d’eau chaude posé au sol sur des socles. Pour le modèle droit qui se visse en bas du cumulus, le filetage est vertical et aligné avec la sortie de vidange.

Quelques références de produits indispensables

Les fonctions d’un groupe de sécurité

Les 4 fonctions principales de cet organe de sécurité pour chauffe-eau électrique sont les suivantes :

  • Vidanger
    Pour la vidange du ballon, quelle que soit l’intervention d’entretien ou de diagnostique.
  • Isoler
    Pour la coupure de l’alimentation en eau froide du circuit, avec sa vanne quart de tour intégrée.
  • Protéger
    Pour assurer la protection contre les surpressions du ballon et les composants installés sur le circuit de l’eau chaude.
  • Anti-retour

    Pour empêcher le retour de l’eau chaude sur le circuit de l’eau froide.

La sécurité hydraulique garantie

Ce dispositif de protection garantit la sécurité hydraulique en maintenant une pression sous les 7 bars. Il compense la dilatation de l’eau tout en évitant la surpression. Le matériel est équipé d’une vanne d’arrêt pour isoler hydrauliquement la production d’eau chaude sanitaire. Il est également monté avec un clapet anti-retour pour que l’eau chaude sanitaire ne reparte pas dans le réseau en amont.

Notez que cet organe sécurité a plusieurs applications : pour le chauffe-eau à accumulation électrique, solaire thermique, thermo-dynamique et le préparateur ECS de chaudière.

Les meilleurs produits présentent un grand débit de remplissage de plus de 4000 L/h sous 1 bar, moins de pertes de charges et un donc un meilleur confort pour l’utilisateur. Idéalement, choisissez un design du bouton de soupape assurant une excellente prise en main et un siège de soupape pouvant limiter les risques de fuites par un meilleur dégagement des impuretés. Le nec plus ultra étant d’acheter du matériel avec une garde d’air pivotante, afin de protéger le mur des projections d’eau quel que soit le montage.

Autopsie d’un groupe de sécurité pour chauffe-eau

Chaque référence commence par un orifice femelle pour le montage sur le chauffe-eau. Le groupe de sécurité peut avoir un Raccord Isolant Diélectrique, comme les produits de WATTS Industries. Un orifice de contrôle du clapet de non-retour, puis le clapet de non-retour sont intégrés. Ce dernier permet l’entrée de l’eau froide dans le circuit d’eau chaude, et s’oppose au retour eau chaude dans le réseau. Puis vous trouvez le robinet d’isolement quart de tour.

La soupape d’expansion limite la pression dans le chauffe-eau électrique. L’ouverture est instantanée à effet POP. Ce système assure un débit d’évacuation très élevé.

Groupe de sécurité coudé Comap

Pour le guide d’eau, le profil de la buse évite tout risque de projections. L’orifice de décharge de la soupape de sûreté est avec garde d’air.

L’installation d’un groupe de sécurité

Avant la pose, il est impératif de nettoyer les tuyauteries de l’installation. Elle doit être effectuée sans aucune traction, ni flexion mécanique tels que la dilatation ou le manque de supportage. Le groupe de sécurité ne doit pas subir de contraintes mécaniques, il faut donc vérifier l’alignement des tuyauteries auparavant. Veillez à adapter le couple de serrage pour ne pas détériorer les écrous.
Pour réaliser l’étanchéité du raccord, privilégier le PTFE ou la pâte anaérobie. L’usage de la filasse avec de la pâte à joint est proscrite. L’installation et l’utilisation du raccord doivent être conformes aux règles de l’art, DTU et autres réglementations en vigueur.

Le groupe de sécurité doit être installé directement sur un chauffe-eau de puissance utile maximale de 10 kW, à l’aide de clés plates normalisées. Pour éviter toute corrosion due à un phénomène de pile entre deux métaux, des fabricants recommandent l’installation d’un Raccord Isolant Diélectrique (R.I.D.) entre la tubulure du ballon et le Groupe de Sécurité. Protégez également la sortie eau chaude du ballon.
Notez que si la pression du réseau eau froide dépasse 3 bars, il est nécessaire de monter un réducteur de pression en amont du groupe de sécurité.

Inspection et maintenance

Pour l’inspection

Vérifiez l’absence d’éclaboussures, et qu’il y ait de l’eau dans le siphon. Manœuvrez la manette de la soupape de sécurité pour vous assurer qu’elle n’adhère pas ou n’est pas entartrée en position fermée. De même, veillez à ce que la soupape se ferme automatiquement lorsque la manette est relâchée et que l’eau s’évacue complètement par l’entonnoir, ou la conduite de décharge.
Si le groupe de sécurité n’est pas étanche, il doit être remplacé.

Pour la maintenance

Fermez le robinet d’arrêt en amont du clapet de non-retour, et ouvrez la prise d’essai pour le contrôler. Si de l’eau chaude s’écoule, le clapet de non-retour n’est pas étanche. Si de l’eau froide s’écoule, le robinet d’arrêt n’est pas étanche. Dans les deux cas, le groupe de sécurité hydraulique doit être remplacé.

Le siphon pour groupe de sécurité

Les siphons groupe de sécurité des fabricants Comap France, Watts industries et Nicoll se connectent sur tous les dispositif de protection hydraulique équipant les chauffe-eau électriques. Ce matériel est conçu pour évacuer l’eau de purge des sur-pressions lors de la chauffe.

Le siphon pour groupe de sécurité garantit la non contamination des circuits d’eau froide et chaude sanitaire. Il est équipé d’un système anti-odeur et permet la vidange du ballon lors des phases d’entretien.

Un produit de qualité offre des performances suivantes :

  • Haute sécurité
  • Compact
  • Universel toutes marques
  • Débit normalisé
  • Résistance jusqu’à 125°
  • Garde d’air de 20 mm
  • Garde d’eau 50 mm

L’encombrement doit être réduit et le produit orientable à 360°.

One Reply to Fonctionnement d’un groupe de sécurité pour chauffe-eau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.