Les enceintes intelligentes : c’est quoi ?

Au cours de 2018, les enceintes intelligentes sont devenues l’une des plus grandes tendances de l’électronique grand public. Il faut toutefois séparer 2 types de produits :

  • Les assistants domotiques à commande vocale comme Google Home, HomePod de Apple ou Echo (3 versions disponibles pour l’instant en France, mais il en existe 6) et Alexa de Amazon
  • Les enceintes connectées

Bien que nous aborderons les enceintes connectées pour traiter de la fonction écoute de la musique, l’objet de notre intérêt ici concerne bien les assistants numériques de type Google Home, lesquels se sont rapidement transformés en un élément crucial de l’Internet des objets (IoT), au point d’être considérés de nos jours comme un point de basculement dans l’univers de la domotique.

En ce qui concerne l’adoption de cette technologie, certains experts affirment que ces assistants intelligents surpasseraient la popularité des Smartphones et des tablettes. La France et d’autres pays européens en sont encore aux balbutiements, bien qu’il soit prévu que le e-commerce des prochaines années s’effectue par ces enceintes intelligentes.

Quelques mots sur le marché des enceintes intelligentes

Depuis 2017, Google a pris l’avantage sur le marché face à Apple et Amazon, puisque la firme a lancé ses assistants vocaux avant les autres. En dépit du lancement tactique de la version plus petite et moins chère qu’est la Google Home Mini, Google Home a suscité un plus grand intérêt auprès des consommateurs, notamment dans la période précédant Noël 2017.

Autrefois le type de recherche vocale dominant était sur mobile, mais elle a cédé un peu de terrain ces dernières années face aux enceintes intelligentes, notamment grâce à la popularité grandissante des appareils tels que Amazon Alexa et Google Home. En 2018 et au niveau mondial, pratiquement 22 % des internautes auront utilisé une enceinte intelligente au moins une fois par mois.

La commande vocale par Google Home

Les fonctionnalités des enceintes intelligentes

Sur Amazon Echo Alexa, le principal moyen d’exécuter des tâches, de la vérification de la météo à l’écoute de la radio ou de l’actualité, passe par Amazon Skills. Google Home a un équivalent qui prétend permettre à ses propriétaires d’accomplir plus d’un million de choses différentes avec leur périphérique intelligent.

Tout le monde peut créer et soumettre une action sur Amazon ou les assistants numériques de Google, ce qui représente une opportunité évidente pour les marques de produits domotiques d’être présentes sur ces appareils : l’éclairage, la sécurité, etc. Mais en ce qui concerne la recherche vocale, ces utilisations relèvent davantage de la « commande vocale » que de la « recherche vocale ». Il n’existe pas de moteur de recherche pour activer une action d’Amazon, de Google ou d’Apple.

Une autre fonction montante est accessible depuis ces enceintes connectées : l’achat en ligne. Une étude internationale révèle qu’à la mi 2018, 30 % des personnes interrogées en ont déjà utilisées, 50 % ne l’ont pas encore fait bien qu’ils en possèdent une, et 20 % n’en ont pas encore achetées, ce qui ne leur permet pas d’utiliser ce service évidemment.

Concrètement, les enceintes connectées de Google, d’Amazon et d’Apple servent principalement, et dans l’ordre décroissant d’intérêt, à :

  • S’informer de la météo à tout instant
  • Poser des questions immédiates
  • Faire des achats
  • Ecouter des Podcats
  • Ecouter les informations, l’actualité
  • Gérer les possibilités domotiques du logement

Les smartphones dominent toujours

Autrement dit, ce matériel domotique est utilisé plusieurs fois par jour, et 20 % des interactions sont des recherches vocales. La représentation des commandes vocales est encore faible. En comparaison avec les Smartphones dont les ventes s’essoufflent et pour lequel le marché arrive à saturation, celui des enceintes connectées est exponentiel. Pour la domotique en revanche, l’utilisation des Smartphones et des tablettes domine nettement en Europe.

Amazon Echo Alexa

Il est prévu que les ventes de ces appareils vont augmenter fortement jusqu’en 2020, avec un pic en 2019. L’année 2021 devrait connaître le début d’une diminution des achats de ces produits, bien que les estimations soient de plusieurs milliards de produits vendus dans le monde.

Qui utilise la recherche vocale sur les enceintes intelligentes ?

Les études internationales menées par la société CapTech Consulting ont permis de mieux comprendre les caractéristiques démographiques des propriétaires d’enceintes intelligentes, ainsi que les utilisations habituelles de leurs appareils. Il est peu surprenant que la majorité des propriétaires aient entre 18 et 36 ans, ce qui représente 53 % des consommateurs investissant dans du matériel électronique ou domotique. 32 % sont âgés de 37 à 52 ans, laissant à seulement 15 % la part des propriétaires d’assistants numériques intelligents âgés de +53 ans.

Toujours selon ces recherches, il est intéressant de constater qu’environ ¾ des propriétaires d’enceintes intelligentes sont mariés, et que pratiquement 80 % possèdent leur propre logement, sachant que 58 % des foyers équipés gagnent plus de 40 000 € / an. Cela fait du profil d’un consommateur ayant acheté ce type d’objet connecté un couple jeune, marié et propriétaire de leur domicile, avec un revenu confortable.

Si vous vous interrogez sur les statistiques équivalentes pour les utilisateurs de Smartphones, il existe étonnamment peu d’informations si ce n’est les recherches menées par Google en 2014, ce qui commence à dater. Ses conclusions montrent que les adolescents utilisent plus d’une fois par jour la recherche vocale mobile, dont 55 % pour la recherche vocale plusieurs fois par jour, contre 41 % des adultes. Il n’existe pas de chiffres sérieux pour une utilisation domotique permettant de comparer quoi que ce soit.

L’utilisation des enceintes connectées

Il est prudent de supposer que les enceintes intelligentes sont plutôt attractives pour un public plus jeune. Les scenarii dans lesquels les propriétaires de ces appareils les utilisent pour la commande vocale sont probablement très différents. En fait, ces produits connectés à commande vocale ne sont utilisés qu’au domicile parce qu’elle représente une facilité pratique. A l’extérieur du logement ce sont les Smartphones qui dominent l’utilisation, qu’elle soit domotique ou liée à la recherche, à l’écoute, etc. Ce qui est tout à fait légitime, puisque c’est par exemple sur le trajet du retour que vous allez commander via votre Smartphone, votre chauffage à distance par exemple. En revanche, une fois chez vous, les assistants intelligents vont légitimement prendre le relai, pour allumer l’éclairage d’une pièce par exemple.

A noter que certaines fonctions auront toujours le privilège du Smartphone contrairement aux enceintes de Google ou d’Amazon. Par exemple, ouvrir et fermer le portail, ou pour la vidéo surveillance. D’autres fonctions domotiques semblent exclure davantage les 2 supports. C’est le cas des portiers, bien que les solutions d’accès domotiques modernes incluent de plus en plus l’utilisation des Smartphones et des tablettes. Tous ces assistants connectés sont largement limités à l’utilisation à la maison. En revanche, Amazon s’efforce d’étendre Alexa aux voitures.

Les enceintes intelligentes sont susceptibles d’être utiles là où la recherche vocale mobile est fréquemment utilisée. Elles peuvent être précieuses dans certaines circonstances. Mais ces enceintes sont davantage confinées dans une pièce de la maison, ce qui limite son utilisation. Par exemple en soirée, vous ne pouvez pas contrôler l’éclairage extérieur avec un produit Google Home ni Alexa.

Que disent les chiffres ?

IFTT (If This, Then That) a réalisé une étude sur le sujet. Elle laisse entrevoir que la plupart de ces appareils intelligents ont leur place dans :

  • Le salon dans 61 % des situations
  • La chambre à coucher dans 46 % des cas
  • La cuisine également pour 46 % des agencements

Vous remarquez une somme des pourcentage dépassant les 100 %. Cela indique simplement l’achat de plusieurs enceintes intelligentes par les foyers.

CapTech Consulting a constaté que les demandes de renseignements sont la seconde utilisation la plus populaire. C’est également le cas pour et la collecte d’informations qui se place juste derrière l’écoute de la musique

Les enceintes connectées Sonos

L’écoute de la musique

Dans le domaine du multimédia en général et du son en particulier, les enceintes intelligentes dépassent les assistants numériques de Google, d’Amazon ou d’Apple. Tout ce qui permet de diffuser de la musique à distance et/ou de façon connectée se rapproche de ce concept. Il convient donc de l’évoquer en quelques lignes.

Legrand propose son propose système d’enceintes connectées. Le  système Legrand Nuvo permet d’écouter de la musique  dans votre logement. Il s’installe facilement en Wi-Fi ou en filaire. De plus, il est compatible avec la solution Legrand MyHome domotique.

L’écoute connectée ou intelligente de la musique peut se scinder en 6 familles :

  • Les assistants numériques dont il est question précédemment
    Vous savez maintenant que la recherche et la diffusion de musiques est l’un des emplois les plus fréquents pour ce type d’appareil.
  • Les haut-parleurs actifs
    Il s’agit d’une paire d’enceintes avec possibilité d’installation murale. La mise en veille est automatique au bout d’un temps d’absence de source audio. Delta Dore propose des solutions domotiques qui prennent en charge ces enceintes connectées. Vous pouvez les tester en visitant l’un des showroom de la marque.
  • Les enceintes passives
    L’installation est aussi bien intérieure qu’extérieure, avec la même exigence sonore. Cet appareil s’accroche et est orientable. Il est très demandé pour les lieux accueillant du public.
  • L’ampoule musicale à variation de couleur
    Elle diffuse la musique présente dans votre Smartphone. L’ampoule de Extel est une véritable enceinte WIFI à variation de couleurs.
  • Les prises audio
  • Les prises Bticino Cofrel et Dooxie de Legrand vous permettent de brancher des enceintes Hi-fi et Home Cinéma avec une excellente qualité de son. Il est possible de brancher directement 2 enceintes. C’est un gain de place évident.
  • Les prises audio Mosaïc de Legrand

A propos de l'auteur

Le blog MaterielElectrique.com vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.