A l’origine des thermostats connectés

Les vannes thermostatiques ont été inventées au Danemark, et développées dans les années 1970. Il s’agissait d’un moyen facile et peu cher de commander les températures dans certaines zones d’un bâtiment disposant d’un système de chauffage alimenté par une chaudière centrale. De cette invention naissent les thermostats connectés.

Les situations où les vannes thermostatiques ne sont pas pertinentes

Concernant notre époque et les logements individuels, force est de constater qu’ils ont leur propre chaudière. De manière générale, elle travaille principalement entre 2 heures et 18 heures, soit durant ces 16 heures de temps. Dans cette situation, les vannes thermostatiques deviennent non pertinentes et peuvent créer des problèmes. Par exemple, une vanne thermostatique ne s’installe jamais sur le radiateur qui se trouve dans la même pièce que le thermostat mural, puisque les deux thermostats vont s’opposer l’un à l’autre pour profiter ou non de la chaudière.

On conseille de ne pas mettre de vanne dans les salles de bain car la chaleur de la douche ou du bain peut éteindre la vanne thermostatique. A contrario, la chaleur serait nécessaire pour éviter la condensation dans cette pièce.

Les vannes thermostatiques classiques ont des inconvénients

Les vannes thermostatiques sont des appareils assez primaires, lesquels comptent sur les propriétés thermales d’une bulle de gaz, de liquide ou de cire emprisonnée, pour se dilater et se comprimer. Et ainsi allumer ou éteindre la vanne. Une fois installées, elles ne sont jamais vérifiées ou recalibrées : il n’existe aucun moyen de savoir si elles fonctionnent correctement ou non.

Les vannes thermostatiques contrôlent la température qu’il fait près du radiateur plutôt que dans les zones habitables de la pièce, contrairement aux thermostats connectés. Elles peuvent être induites en erreur par les courants d’air venant des fenêtres (ce qui leur fait croire qu’il fait trop froid), par des radiateurs (ce qui leur fait croire qu’il fait trop chaud) ; et lorsqu’elles tombent en panne, il est plus que probable qu’elles restent en position « off », ce qui augmente la probabilité d’avoir des problèmes de condensation.

Pourquoi un thermostat connecté ?

Thermostat SchneiderUn thermostat offre un contrôle précis sur la température de chaque radiateur de la maison. Ils se connectent et fonctionnent en détectant la température ambiante au niveau de la tête. Celle-ci ouvre et ferme le flux d’eau vers la valve, selon que le thermostat détecte si la pièce est chaude ou froide. Il se diffuse alors plus ou moins d’eau dans votre radiateur, ce qui chauffe ou rafraîchit votre pièce.

Les thermostats connectés ont, en général, 5 réglages plus un contrôle du gel (ce qui empêche les tuyaux de geler lors des jours les plus froids). Généralement le premier réglage commence à 12°C, puis les suivants augmentent de 4°C à chaque fois.

Il existe des vannes avec une tête motorisée, pour allumer et éteindre la vanne automatiquement selon le besoin détecté. Ces vannes nécessitent une batterie, et sont donc bruyante lorsqu’elles fonctionnent. A l’inverse, certains thermostats connectés peuvent être contrôlés sans fil grâce à une télécommande à infrarouges, ou depuis un ordinateur. Ils sont par conséquent silencieux.

Le contrôle de température

Ces thermostats connectés se munissent d’un bouton qui prolonge d’une heure la période de chauffe. Ce qui peut être particulièrement utile dans les salons où les occupants restent plus longtemps que prévu.

Certains modèles permettent également d’avoir des thermostats dans la pièce. Ils sont plus précis en indiquant la température générale de cette pièce, qu’une vanne placée à proximité immédiate du radiateur. En effet, la température mesurée près d’un radiateur situé sous une fenêtre peut-être significativement moins élevée que la température réelle du reste du lieu.

Il existe un certains nombre de fabricants, et une large gamme de vannes et de têtes disponible. Certaines sont simples et unies, tout en restant performantes. D’autres sont plus décoratives pour correspondre aux goûts d’une majorité de consommateurs. Des vannes thermostatiques à infrarouges, radioguidées et digitales sont également disponibles pour des systèmes plus avancés.
Notez que les vannes thermostatiques se vendent parfois dans une version non-modifiable. Elles s’utilisent le plus souvent dans les hôtels et les lieux où il est préférable de commander la température de manière centralisée.

> Le pack chauffage de Wiser

A propos de l'auteur

Le blog MaterielElectrique.com vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.