Connaitre les risques d’électrocution

Le danger d’un choc électrique (ou électrocution) dépend du type de courant, de l’intensité de la tension et de la façon dont le courant circule dans le corps. Cela dépend également de la durée d’exposition à ce choc, de la santé globale de la personne, de la rapidité de la prise en charge de la personne électrocutée. La qualité des traitements/soins après cette première prise en charge médicale est aussi importante.

En générale, le terme électrocution est utilisé quand l’exposition au choc électrique est continue ou que des brûlures en résultent.

En effet, une électrocution est un ensemble des lésions consécutives au passage d’un courant électrique à travers le corps humain ou animal, ainsi qu’au dégagement de chaleur concomitant. Si vous changez une douille d’un plafonnier sans avoir coupé l’électricité dans cette partie du logement, ou si vous n’avez pas d’outils étanche à l’électricité, vous allez recevoir un choc électrique très puissant qui peut soit

  • vous projeter (c’est plutôt un réflexe du corps)
  • vous coller aux conducteurs

La première situation reste une expérience de choc électrique, la seconde peut être qualifiée d’électrocution.

Un choc électrique peut provoquer des brûlures, ou ne pas laisser de marque visible sur la peau mais bien dans le corps de façon irréversible. Dans les 2 cas, un courant électrique traversant le corps peut causer des dommages internes, un arrêt cardiaque ou d’autres blessures. Dans certaines circonstances, même une petite quantité d’électricité peut être fatale.

Une personne blessée au contact de l’électricité devrait être examinée par un médecin, même si les pompiers sont arrivés sur les lieux pour effectuer les premiers secours.

Mise en garde et comportements immédiats

Pour ce qui est de l’environnement de l’accident :

  • Ne touchez jamais la personne électrocutée si elle est toujours en contact avec le courant électrique. Vous seriez la seconde victime puisque son corps va devenir conducteur.
  • Composez le 18 ou un numéro d’urgence local si la source de l’électrocution ou de la brûlure est liée un fil à haute tension ou un éclair.
  • Ne vous approchez pas des câbles haute tension tant que l’appareil n’est pas mis hors tension. Les lignes électriques aériennes ne sont généralement pas isolées. Restez à un minimum de 6 mètres de distance si les fils sautent et/ou produisent des étincelles.
  • Ne déplacez pas une personne électrocutée sauf si elle est en danger immédiat.

Prenez les mesures suivantes immédiatement, en attendant de l’aide médicale :

  • Dans la mesure du possible, coupez la source d’électricité sans prendre vous-même de risques. Sinon, éloignez la source en utilisant un objet sec et non conducteur en carton, en plastique ou en bois.
  • Commencez la RCP (l’ensemble des manipulations faites sur la victime inconsciente pour l’aider à oxygéner ses organes).
  • Essayez d’empêcher la personne blessée de se refroidir.
  • Couvrez les zones brûlées avec un pansement en gaze stérile, si disponible, ou avec un chiffon propre. Ne pas utiliser de couvertures ni de serviettes, car des fibres peuvent adhérer aux brûlures.

Séparez la personne électrocutée de la source électrique

Pour ce faire :

  • Coupez l’alimentation via un disjoncteur, un fusible ou un interrupteur extérieur
  • Débranchez l’appareil responsable de l’électrocution de la prise électrique, si cette dernière n’est pas endommagée

Si vous ne pouvez pas couper le courant

  • Tenez-vous sur un objet sec et non conducteur, tel qu’un journal, un annuaire téléphonique ou éventuellement une planche en bois.
  • Essayez de séparer la personne du courant en utilisant un objet non conducteur tel qu’un manche à balai en bois ou en plastique, une chaise.

Attention, si des lignes à haute tension sont impliquées, la compagnie d’électricité doit s’en charger elle-même.

De même :

  • N’essayez pas de séparer la personne du courant électrique si vous ressentez vous-même une sensation de picotement dans les jambes ou le bas du corps. Sautez à cloche pieds (doucement pour ne pas tomber…) jusqu’à une zone sure où vous pouvez attendre que les lignes soient déconnectées.
  • Si une ligne électrique tombe sur une voiture, demandez plutôt aux passagers de rester à l’intérieur. Le risque est au moment de sortir, la carrosserie jouant un rôle protecteur.

En saison de pluies et de grands vents, les possibilités de marcher sur des câbles électriques tombés au sol, de toucher des câbles exposés avec les mains mouillées ou même de marcher sur un champ inondé sillonné de câbles électriques enfouis sont des réalités. D’autant qu’un voleur de métaux peut endommager une installation électrique, avec un risque d’électrocution pour les quidams lorsque des flaques ou une inondation sont présentes.

> Les risques électriques

Les risques électriques en milieu professionnel

Rester à l’abri, en toute sécurité

La règle première est qu’un sauveteur doit s’assurer avant tout de sa propre sécurité. Ce qui ne signifie pas qu’aucun sauvetage ne doit être tenté, mais que vous devez rester en sécurité en cherchant par exemple à éteindre l’interrupteur principal ou en identifiant la source d’électrocution et en la coupant. Il est préférable d’agir depuis le tableau électrique : est-ce une bouilloire ou une prise électrique ? Peut importe, quelle que soit la source d’électrocution, il convient de l’éteindre en amont.

La désactivation de l’interrupteur principal, ou de la source d’électrocution, garantit qu’un secouriste ne sera pas électrocuté et que l’accidenté est séparé de l’agent électrocutant. Après cela, la personne portant secours doit donc s’isoler en portant des bottes en plastique et en tenant sur un chiffon sec pour tenter de le sauver.

Un objet en bois peut être utilisé pour éloigner la personne électrocutée de la source électrique, parce que c’est un mauvais conducteur.

Les causes de choc électrique

Les adolescents et les adultes sont sujets aux chocs à haute tension causés par une exploration d’un dispositif électrique. C’est aussi le cas suite à une exposition malveillante sur un lieu professionnel, ou bien à proximité trop proche d’un site électrique. Toutefois, la plupart des décès sont liés à des électrocutions au travail ou sur le site même dont l’accès était interdit.

Il existe des règles à respecter lorsque vous entreprenez des travaux en électricité

De nombreuses variables déterminent le risque de blessures

Elles incluent :

  • Le type de courant
    Le risque d’électrocution est différent avec un courant alternatif ou un courant continu.
  • La quantité de courant
    Elle est déterminée par la tension de la source et la résistance des tissus impliqués.
  • La voie empruntée par l’électricité à travers le corps
    A titre d’illustration, le risque de dysfonctionnement cardiaque est supérieur si l’électricité circule dans le bras gauche au lieu du bras droit.

L’électricité basse tension (inférieure à 500 volts) cause généralement peu (voire pas) de dommages importants aux humains. L’exposition à l’électricité haute tension (supérieure à 500 volts) peut causer de graves dommages.

Si vous voulez aider une personne qui a subi un choc sous haute tension, vous devez faire très attention à ne pas devenir une deuxième victime d’un choc électrique similaire. Si une ligne à haute tension est tombée au sol, un cercle de courant peut se propager à partir du bout de la ligne. Le mieux est peut-être d’appeler les secours, ce qui est également une façon de porter rescousse à la victime. Cette autorité informera la compagnie d’électricité afin d’interrompre le courant, ne cherchez pas à les joindre en première instance.

Une victime d’électrocution peut tomber d’une certaine hauteur et subir un choc grave. En ce cas, ne cherchez pas à la déplacer. Si vous le deviez pour des raisons de risque vital, son cou et le dos doivent être protéger de tout mouvement ou secousse.

Les enfants se blessent rarement gravement par l’électricité. Ils sont sujets à des électrocutions, mais les chocs dus à la basse tension (110-220 volts) présente dans le courant domestique permettent généralement le réflexe de fuite ou de lâcher. Chez les enfants âgés de 12 ans et moins, les cordons électriques et les rallonges pour appareils ménagers sont la cause principale d’électrocution. Par ailleurs, les prises de courant murales n’étant que 5 fois moins une source du risque.

Prévenir l’électrocution

Que ce soit après un accident électrique ou simplement pour prévenir les risques d’électrocution, des mesures sont donc à prendre. Elles dépendent principalement de l’âge des personnes impliquées :

Avec des enfants de moins de 12 ans

La plupart des chocs électriques est causée par des cordons d’alimentation. Par conséquent, inspectez vos cordons d’alimentation et vos rallonges.

  • Remplacez les cordons dont le revêtement extérieur est cassé ou fissuré et ceux dont le fil est dénudé.
  • N’autorisez pas les enfants à jouer avec un cordon électrique.
  • Limitez l’utilisation des multiprises ou des rallonges électriques.
  • Assurez-vous également que le cordon s’adapte au courant (mesuré en ampères) tiré par le périphérique sous tension.
  • Utilisez des caches de prise pour protéger les jeunes enfants du risque d’exploration des prises de courant.
  • Mettez les anciennes prises électriques à la terre. Contactez un électricien pour remettre l’installation électrique aux normes en vigueur.

Avec des enfants de plus de 12 ans

La plupart des chocs électriques résultent d’explorations et d’activités autour de systèmes à forte puissance. Aussi, expliquez aux adolescents qu’ils ne doivent pas grimper sur poteaux électriques. Il ne doivent pas non plus jouer à proximité de systèmes de transformation.

Avec les adultes

Le bon sens peut aider à réduire les risques d’électrocution. Avant de travailler sur du matériel électrique ou un accessoire, la personne s’assurera alors de la coupure du courant avant de travailler sur un système.

  • Evitez d’utiliser un appareil électrique près de l’eau.
  • N’utilisez jamais d’appareils électriques dans de l’eau (sèche-cheveux dans une baignoire où vous avez ne serait-ce que les pieds dans l’eau).
  • Soyez prudent lorsque vous êtes à l’extérieur pendant un orage. Plus la foudre est proche, plus le risque est fort. Ainsi, pour mesurer cette proximité, comptez le nombre de battement de votre cœur entre la vue d’un éclair et le son de la foudre. Multiplier par 3 ce résultat pour obtenir une distance approximativement juste des kilomètres vous séparant du point d’impact.
  • Protégez-vous également de la foudre en cherchant un abri dans un bâtiment solide. Si vous êtes à l’extérieur, la position accroupie est préférable, et éloignez-vous des arbres et des objets métalliques.
    Si votre zone d’habitation est fréquemment sinistrée par la foudre, optez alors, au minimum, pour l’installation d’un parafoudre !

> Réaliser des travaux électriques en toute sécurité 

> Les équipements de protection CATU

> L’électrisation sur le site Ameli.fr

A propos de l'auteur

Le blog MaterielElectrique.com vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.