Les réseaux fibres FTTX
Domotique

Les déclinaisons de réseaux fibres FTTX

FTTx correspond à la fibre dont la distribution va jusqu’au «x». Cet acronyme représente le terme générique pour désigner un large éventail d’options d’architecture de réseau à large bande. Ces architectures utilisent la fibre optique pour une partie ou la totalité de leur connectivité du dernier kilomètre. Le «x» représente le point de terminaison de la fibre, comme la maison, l’antenne, le bâtiment, etc. En d’autres termes, un réseau FTTx rapproche la fibre optique de l’utilisateur, sans les inconvénients du câble coaxial conventionnel.

Le FTTx est une méthode clé pour piloter l’accès de nouvelle génération, décrivant une mise à niveau significative du haut débit disponible. La vitesse et la qualité du service sont radicalement transformées. Ces réseaux fibres offrent les avantages combinés de taux de transmission plus élevés et de consommation d’énergie réduite.

Les réseaux FFTX

Étant donné que les clients exigent une bande passante plus soutenue, les opérateurs de télécommunications doivent chercher à offrir une convergence de réseau plus pertinente. Tout en accompagnant l’évolution liée à l’interaction des appareils multimédias grand public. Par conséquent, l’émergence de la technologie FTTx concerne absolument tout le monde, de l’usage domestique au professionnel.
Avec différentes destinations réseaux, FTTx se catégorise en plusieurs topologies, telles que FTTH, FTTN, FTTC, FTTB, FTTP.

Le déploiement FTTH

FTTx s’associe généralement aux services résidentiels FTTH – ou la fibre jusqu’au domicile –, dont le réseau est certainement l’une des applications à la croissance la plus rapide au monde. La France ne fait pas exception !

Dans un déploiement FTTH, le câblage optique se termine à la limite de l’espace de vie afin d’atteindre le bâtiment résidentiel ou tertiaire, industriel, pour une utilisation plus facile. Il existe 3 principaux types de structures de réseau FTTH, à savoir les réseaux domestiques, les réseaux actifs en étoile et les réseaux optiques passifs (PON) .

Les réseaux en question

  • Une architecture jusqu’au domicile utilise une liaison directe, de l’émetteur au client. C’est une liaison optique dite full duplex, ce qui la rend généralement plus coûteuse compte tenu des besoins en fibre et en électronique. Vous retrouvez cette architecture dans certains petits systèmes comme l’Internet et la VoIP, pour la CATV analogique, etc. Certaines personnes appellent ce réseau « peer to peer » ou P2P (voire pair-à-pair).
  • Un réseau actif en étoile utilise la fibre jusqu’à un nœud actif local transportant des signaux multiplexés, à distribuer à tous les clients. Cette architecture contient un câble multifibres, reliant le percipient à un commutateur de réseau local. Il existe une commutation électronique pour chaque client et une connectivité à une liaison optique dédiée vers les locaux considérés.
  • La 3ème architecture FTTH (PON) consiste en un réseau optique passif permettant à plusieurs clients de partager la même connexion, sans aucun composant actif (c’est-à-dire, des composants qui génèrent ou transforment la lumière par conversion optique-électrique-optique). Dans cette architecture, il a généralement besoin d’un séparateur PON bidirectionnel : les signaux sont envoyés en aval pour être diffusés à tous les utilisateurs, et les signaux des utilisateurs peuvent être envoyés en amont pour être combinés en une seule fibre. Le séparateur PON est un composant passif important utilisé dans les réseaux FTTH, notamment pour la réduction des coûts liés à ce partage de fibre.

Le réseau FTTN

Dans un déploiement FTTN, la fibre optique se termine dans une armoire qui peut être installée jusqu’à quelques kilomètres du bâtiment du client. La connexion finale de l’armoire de rue aux locaux du client utilise généralement du cuivre. Cette architecture est souvent une étape intermédiaire vers le FTTH complet. Elle est généralement utilisée pour fournir des services de télécommunications avancés de type triple play (les abonnées peuvent bénéficier à la fois d’un accès à l’Internet haut débit, à la téléphonie fixe illimitée et à la télévision numérique ).

De ce nœud, la fibre de cuivre ou coaxiale s’étend en branches jusqu’à l’utilisateur final.

La topologie FTTC

Dans un déploiement FTTC (fibre jusqu’au trottoir), le câblage optique se termine généralement à moins de 300 mètres du bâtiment du client. Les câbles à fibres optiques sont installés le long de la route longeant le bâtiment considéré. En utilisant la technique FTTC, la dernière connexion entre le trottoir et le domicile ou l’entreprise peut utiliser le câble coaxial. Les différents services de communication utilisent une seule ligne.

En tant que déclinaison du réseau FTTN, FTTC s’affiche comme une topologie dans laquelle la fibre passe d’un point émetteur en amont à un point de distribution côté trottoir à proximité du bâtiment du client.

L’architecture FTTB

Dans un déploiement FTTB (fibre jusqu’au bâtiment), le câblage optique se termine au niveau des bâtiments. Contrairement au FTTH qui fait passer la fibre à l’intérieur de l’appartement de l’abonné, cette architecture s’arrête au coffret du local considéré. Le signal est acheminé jusqu’à sa finalité à l’aide de tout moyen non optique, y compris une paire torsadée, un câble coaxial, une communication sans fil ou par courant porteur. FTTB implique l’accès dédié : le client peut profiter de l’Internet haute vitesse en installant une carte réseau sur l’ordinateur.

FTTB fait référence à la fibre déployée en sous-sol. Pour connecter du multi-résidentiel, on utilise souvent un déploiement FTTB. A charge des fournisseurs de services d’utiliser une ligne de fibre optique dans le coffret de communication d’un bâtiment, puis d’exploiter le câblage en cuivre existant pour fournir une connectivité réseau à chaque local (habitation, bureau).

Le réseau FTTP

La fibre optique vers les locaux (FTTP) est une désignation générale incluant FTTH et FTTB. La fibre jusqu’au site est utilisée pour un réseau de distribution optique en amont, jusqu’aux locaux occupés par l’abonné. Le câble à fibre optique fournissant une bande passante plus élevée que le câble en cuivre sur le dernier kilomètre, les opérateurs utilisent généralement le FTTP pour fournir des services vocaux, vidéo et de données.

Les applications réseau FTTx

Grâce à son potentiel de bande passante élevé, FTTx est étroitement associé au triple play des services voix, vidéo et données. Et le monde a maintenant évolué vers un environnement supérieur : les services multi-play. Des applications telles que l’IPTV, la VOIP, la vidéo RF, les jeux en ligne interactifs, la sécurité, l’hébergement Web sur Internet, l’Internet traditionnel et même la domotique emploient largement le réseau FTTx. Cette technologie joue en effet un rôle important pour bénéficier une bande passante plus élevée .

FTTH est l’une des technologies les plus puissantes d’accès à Internet

Le réseau FTTH, ou la fibre vers l’abonné en France, est un réseau qui fournit une liaison en fibre optique entre un fournisseur d’accès Internet et l’adresse du local de l’abonné. Cette technologie est l’une des plus puissantes pour l’accès à Internet, puisqu’elle est performante et fiable. Par ailleurs, elle apporte une connectivité moderne faite de connecteurs, de coupleurs, de pigtails, de cordons de brassage, etc. -, avec des notifications automatiques. Tout en permettant d’accompagner l’évolution des nouveaux usages d’Internet et des changements de technologies, dont les services connectés et autres virtualisations (convergences, Power Of Ethernet, Cloud, etc.).
Une solution de câblage efficace

Il faut toutefois une solution de câblage efficace avec une bande passante accrue (10 G dans un commerce ou une TPE/PME, 40 G dans un centre de données et une activité tertiaire d’envergure), garantissant une optimisation en termes de développement durable : des câbles de qualité supérieure, flexibilité du produit, surveillance et gestion à distance, etc. Et qui satisfasse les contraintes environnementales :

  • LS (pour Low Smoke – peu de fumée)
    L’émission de fumées est réduite lorsque le câble est soumis au feu.
  • ZH (pour Zero Halogen – sans halogène)
    Le matériau est sans halogène et n’émet pas de fumées toxiques ni corrosives lors de la combustion.
  • FR (pour Flame Retardant – non propagateur de la flamme)
    Le matériau ne propage pas la flamme et s’éteint de lui-même en cas d’exposition à une flamme.

Cela se vérifie aussi bien dans un réseau local d’entreprise (LAN), un réseau de stockage (SAN). C’est également le cas pour les domaines de l’éducation (campus, cours à distance, téléphonie IP, etc.), de la santé, etc.
La structure du câble est importante, le type de fibre évidemment – multimodes et monomodes. Le type de connexion avec le câblage verticale, les solutions actives et passives, etc.

Un défi européen

D’ici 2025, les ménages européens devraient avoir accès à une connexion d’au moins 100 Mbit / s. Elle sera évolutive jusqu’à 1 Gbit / s. Ceci, conformément aux objectifs de la Commission Européenne inscrits dans le plan Gigabit Society. Chaque pays européen peut favoriser un réseau fibre. Par exemple, la France a choisi le FTTH qui semble s’avérer la solution la plus durable sur le long terme. D’ici 2022, plus de 80% du parc immobilier sera éligible au FTTH. Notamment dans les zones où la mise en œuvre est économiquement viable. Son déploiement se fera dans le cadre du Plan France THD.

Jusqu’où le réseau FTTx peut-il aller ? Avec l’émergence de villes intelligentes et de la 5G, les exigences en matière de vitesse de réseau sont plus fortes. Les réseaux fibres FTTx peuvent répondre à ces besoins, en offrant une capacité suffisante et une connectivité cohérente. L’extension de la portée d’un réseau fibre permet également une transmission de signaux longue distance. Il s’agit d’un facteur de forme léger et une immunité contre les interférences électromagnétiques. De plus, comme le «x» crée une flexibilité illimitée, les futures options FTTx seront également illimitées.

Le déploiement du réseau FTTx devrait continuer de s’accélérer au cours de cette actuelle décennie.

> En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.