Principe du va-et-vient

Un circuit va-et-vient permet de contrôler un éclairage depuis plusieurs points différents.
Le fait d’inverser la position de l’un ou l’autre des interrupteurs crée un basculement de son contact. Il en résulte l’inversement de l’état initial du circuit. Si les deux interrupteurs sont en position pour fermer le circuit, le cheminement de la phase à travers les navettes permettra d’alimenter ou non le ou les points d’utilisation. Lorsque l’un d’eux sera en position pour ouvrir le circuit, la phase ne circulera plus et les points d’utilisation ne seront pas alimentés.

Avant d’installer un va-et-vient

Dans une pièce d’un bâtiment long, il est bien souvent nécessaire de pouvoir contrôler l’éclairage depuis différents endroits. Pour cela, il faudra des interrupteurs inverseurs ainsi qu’un circuit approprié pour permettre de l’alimenter. Pour ce faire, il faudra installer un disjoncteur de 10A au tableau électrique. Il servira à alimenter le nouveau circuit. S’il existe déjà un tel circuit, il faut vérifier sa saturation. Un seul circuit de va-et-vient ne peut contenir que 8 points lumineux au maximum. Si le circuit existant est saturé il vous faudra donc installer le disjoncteur de 10A.

Précautions

Avant de commencer tous travaux sur l’installation électrique de votre bâtiment il faut impérativement couper le courant au disjoncteur général. Il faut également vérifier la tension au multimètre pour éviter les accidents et s’assurer de votre sécurité et de tous ceux qui travailleront sur l’installation.

Pour un interrupteur simple, qui met sous ou hors tension une ampoule d’une simple pression, il suffit de brancher deux des trois bornes de l’interrupteur. La borne L sera généralement reliée au tableau. Tandis que la borne 1 sera reliée à la lampe. La borne 2 restant en général non connectée dans ce type de circuit. Bien sûr la terre sera également reliée à la douille comme dans toute installation.

Schéma d'un interrupteur simple

Dans le cas du va-et-vient, le principe est le même. La borne L sera reliée au tableau, tandis que la terre sera également reliée à la douille.
La première différence sera l’installation de fils navette au niveau de la phase. Chacune des bornes de chacun des interrupteurs se relieront entre elles par les fils navette. La borne 1 du premier interrupteur sera donc relié par les fils navette à la borne 1 du second. Il en va de même pour la borne 2.

Installation d'un va-et-vient

Ainsi on obtient quatre positions différentes par le jeu des deux interrupteurs. Lorsque les deux lampes s’allument, les deux interrupteurs sont sur la même navette. Lorsqu’ils sont chacun sur une navette différente, les deux lumières s’éteindront.
Il sera donc possible d’allumer ou éteindre une ampoule depuis deux endroits différents et toujours d’une simple pression sur l’un ou l’autre des interrupteurs.

Bien préparer ses travaux

Maintenant que la théorie s’explique, il convient d’apporter quelques précisions sur la pratique.

  • Dans un premier temps il faut tracer les axes des conduits électriques et de l’appareillage. Un interrupteur se place à une hauteur d’1m10 par rapport au sol. C’est environ la hauteur d’une poignée de porte. Attention à ne jamais placer un interrupteur du côté des charnières d’une porte.
  • Par la suite il faut poser l’appareillage, c’est à dire les interrupteurs et le disjoncteur 10A sur le tableau si l’installation le nécessite.
    Il faudra par la suite passer à la pose des gaines ou des saignées pour faire passer les conducteurs. À cette étape, faire très attention à ne pas percer une conduite de gaz, d’eau ou d’électricité.
  • Enfin il faudra passer à la pose du circuit en lui même. À commencer par le passage des conducteurs dans les gaines. Il vous faudra respecter les codes couleurs : jaune et vert pour la terre, bleu pour le neutre. Les autres couleurs s’utilisent pour les interrupteurs pour créer les navettes du va-et-vient et le conducteur du point lumineux.
    Par la suite il convient de contrôler la mise à la terre.
  • Enfin il ne restera plus qu’à tester l’installation. Si les deux ampoules s’allument quand les interrupteurs sont dans des positions différentes c’est qu’il existe un problème.

A propos de l'auteur

Disjoncteurs.fr est le blog qui vous éclaire sur les techniques et les produits liées au matériel électrique. Nous vous accompagnons dans vos projets d'installation électrique, de rénovation et de décoration de votre habitat en vous donnant les informations qui vous permettent de concrétiser vos envies.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.