Site icon Le blog MaterielElectrique.com

Comment installer un va-et-vient ?

Comment installer un va-et-vient ?

Principe du va-et-vient

Un circuit va-et-vient permet de contrôler un éclairage depuis plusieurs points différents.
Le fait d’inverser la position de l’un ou l’autre des interrupteurs crée un basculement de son contact. Il en résulte l’inversement de l’état initial du circuit. Si les deux interrupteurs sont en position pour fermer le circuit, le cheminement de la phase à travers les navettes permettra d’alimenter ou non le ou les points d’utilisation. Lorsque l’un d’eux sera en position pour ouvrir le circuit, la phase ne circulera plus et les points d’utilisation ne seront pas alimentés.

Avant d’installer un va-et-vient

Dans une pièce d’un bâtiment long, il est bien souvent nécessaire de pouvoir contrôler l’éclairage depuis différents endroits. Pour cela, il faudra des interrupteurs inverseurs ainsi qu’un circuit approprié pour permettre de l’alimenter. Pour ce faire, il faudra installer un disjoncteur de 10A au tableau électrique. Il servira à alimenter le nouveau circuit. S’il existe déjà un tel circuit, il faut vérifier sa saturation. Un seul circuit de va-et-vient ne peut contenir que 8 points lumineux au maximum. Si le circuit existant est saturé il vous faudra donc installer le disjoncteur de 10A.

Précautions

Avant de commencer tous travaux sur l’installation électrique de votre bâtiment il faut impérativement couper le courant au disjoncteur général. Il faut également vérifier la tension au multimètre pour éviter les accidents et s’assurer de votre sécurité et de tous ceux qui travailleront sur l’installation.

Pour un interrupteur simple, qui met sous ou hors tension une ampoule d’une simple pression, il suffit de brancher deux des trois bornes de l’interrupteur. La borne L sera généralement reliée au tableau. Tandis que la borne 1 sera reliée à la lampe. La borne 2 restant en général non connectée dans ce type de circuit. Bien sûr la terre sera également reliée à la douille comme dans toute installation.

Dans le cas du va-et-vient, le principe est le même. La borne L sera reliée au tableau, tandis que la terre sera également reliée à la douille.
La première différence sera l’installation de fils navette au niveau de la phase. Chacune des bornes de chacun des interrupteurs se relieront entre elles par les fils navette. La borne 1 du premier interrupteur sera donc relié par les fils navette à la borne 1 du second. Il en va de même pour la borne 2.

Ainsi on obtient quatre positions différentes par le jeu des deux interrupteurs. Lorsque les deux lampes s’allument, les deux interrupteurs sont sur la même navette. Lorsqu’ils sont chacun sur une navette différente, les deux lumières s’éteindront.
Il sera donc possible d’allumer ou éteindre une ampoule depuis deux endroits différents et toujours d’une simple pression sur l’un ou l’autre des interrupteurs.

Bien préparer ses travaux

Maintenant que la théorie s’explique, il convient d’apporter quelques précisions sur la pratique.

Quitter la version mobile