La maison connectée
Domotique

Quels équipements pour la maison connectée ?

Un projet de maison connectée peut couvrir tous les aspects du quotidien des occupants dudit logement : chauffage, multimédia, sécurité, etc. Selon les analyses de Statista, les équipements de la maison connectée vont augmenter de 75% entre 2021 et 2025. De 2017 à 2021, la progression a été de 79,5 %. En d’autres termes, ils auront progressé en 8 ans de 325 % ! Ce qui pose la question du choix des équipements sans fil à acheter et installer.

Il est possible aujourd’hui de parler de Smart Home, sans vivre la complexité de la domotique. Il y a 10 ans en arrière, les2 expressions signifiaient approximativement la même chose. Les codes ont aujourd’hui changé : la maison intelligente est maintenant beaucoup plus orientée vers l’objet connecté. L’achat des assistants vocaux a considérablement contribué à ce changement.

Quelles familles d’équipements ?

Le terme maison connectée désigne l’ensemble des technologies permettant de contrôler à distance les appareils électroménagers, et les autres équipements domestiques, via Internet. La gestion de ces systèmes est centralisée via une interface et des applications. Pour illustrer, ceux-ci permettent le contrôle simultané des appareils, de l’électricité ou du système de surveillance et des alarmes.

Grâce aux progrès de la domotique, il est désormais possible d’adapter ces systèmes aux habitudes des habitants de la maison considérée, notamment en associant des horaires fixes à des tâches spécifiques. Faire sonner un réveil à une certaine heure, ouvrir et fermer les volets le matin et le soir, gérer la lumière et l’énergie selon le rythme des membres du ménage, etc. Tout cela peut changer radicalement la façon dont les occupants interagissent avec leur habitation, et comment les maisons réagissent à la routine quotidienne de leurs résidents.

Les consommateurs choisissent de s’équiper principalement (et les constructeurs de proposer ces équipements dans leurs programmes neufs) :

  • Coffret VDI
  • Plusieurs thermostat intelligents
  • Une ou plusieurs serrure(s) connectée(s)
  • Motorisation de chaque volet roulant
  • Système d’éclairage intelligent
  • Portail coulissant automatisé
  • Porte de garage pilotable à distance
  • Alarme sans fil
  • Système complet pour surveiller le domicile à distance

Comme vous le remarquez, il existe 3 grandes motivations :

Gagner en simplification et en confort

Les appareils électroménagers connectés connaissent un succès impressionnant, et les possibilités sont illimitées. Ainsi, les ventes de petits et de gros appareils intelligents ont augmenté de plus de 35 % entre 2018 et 2019. Près d’un quart des ménages français possèdent des gros appareils pouvant se contrôler ou se piloter sans fil et à distance, où que se trouve l’utilisateur. Un matériel sur mesure est nécessaire (relais, etc.), sans quoi même une machine à laver et un réfrigérateur intelligents n’apporteraient pas de satisfaction. Il en est de même pour les petits appareils tels que les machines à café et les micro-ondes par exemple.

Pour illustrer cet objectif, si vous recherchez l’optimisation du confort, choisissez des têtes de vannes thermostatiques connectées. Vous doublez pratiquement le gain énergétique avec ce type d’installation.

Réaliser des économies d’énergies

Les systèmes connectés actuels calculent les besoins exacts des occupants, afin de réguler l’énergie et ainsi éviter les pertes d’énergies. A termes, il s’agit bien de faire des économies. Les installations telles que les thermostats connectés ou les radiateurs sont de nouveaux types d’outils permettant une consommation responsable d’énergies dans les logements.

Toujours à titre d’illustration, si vous recherchez à économiser sur les factures, un thermostat d’ambiance connecté est un meilleur choix.

Se divertir avec une installation optimum

Les appareils pour le divertissement et l’électronique grand public sont les plus courants dans les ménages français. L’accès à une connexion Internet haut débit, et de qualité, est plus présent que jamais en France. Ce qui rend l’adoption des objets connectés par les consommateurs optimale. En moins de 10 ans, le nombre d’écrans par foyer a plus que doublé. La popularité des appareils tels que les téléviseurs intelligents ou les consoles de jeux connectés à Internet est un pas de géant pour accéder aux services en ligne. Notamment les plateformes de streaming et de vidéo à la demande.

Le nombre de foyers équipés d’un haut-parleur intelligent a considérablement évolué, et devrait continuer à augmenter.

La simplicité de l’équipement mono-fonctionnel

Un équipement de maison connectée est surtout mono-fonction, comme une ampoule ou un thermostat. L’intérêt est de pouvoir les faire interagir entre eux, ou tout simplement les piloter à distance depuis une application. Quelle que soit la marque, tous les objets connectés d’un logement peuvent théoriquement être associés les uns aux autres.

Les consommateurs veulent des équipements connectés faciles à mettre en œuvre, sans avoir systématiquement à appeler un professionnel. Ce qui réduit beaucoup les coûts d’un système que vous acheter en ligne, et que vous installez seul(e). Les experts ciblent le grand public, d’où cette simplification. Les professionnels auront toujours des interventions, ne serait-ce que pour choisir le bon coffret de communication, ou le raccorder au tableau électrique en respectant les normes d’installations.

Si vous recherchez en priorité la simplification d’un équipement de maison connectée, vous devez penser utilisation. Pour illustrer avec l’éclairage d’une habitation, il suffit de changer les interrupteurs muraux classiques pour des appareillages sans fil, afin de contrôler un système localement. Les assistants vocaux restent un organe de pilotage local, interagissant avec l’interrupteur ou la variateur.

Tout le monde pratiquement possède un Smartphone ; vous pouvez aller plus loin, avec la gestion des ambiances lumineuses. L’avantage de ce système est d’offrir un pilotage à distance. Vous pouvez ainsi éteindre une lumière oubliée alors que vous êtes sur une aire d’autoroute, en partance pour des vacances.

Quelle priorité pour équiper son logement connecté ?

Le plus gros volume en faveur de la VDI …

Le matériel électrique pour le divertissement vidéo devrait représenter la plus grande part des achats d’équipements connectés d’ici 2023, en volume. Les experts classent en seconde priorité les équipements de surveillance et/ou de sécurité à domicile. Sur la troisième place du podium, l’enthousiasme des consommateurs irait pour un nouvel appareil domestique connecté : le haut-parleur intelligent.

Le coffret VDI devient le plus gros volume des ventes en France, parce qu’il permet de centraliser la gestion de multiples réseaux de communication, et de profiter dans toutes les pièces d’une habitation connectée d’une offre Triple Play :

  • La téléphonie
  • La télévision
  • L’informatique

Le point fort de cet équipement est d’être éligible aussi bien dans le neuf qu’en chantier de rénovation.

… Mais la priorité au pilotage de l’énergie

Notez qu’une partie des consommateurs français n’achetant pas d’assistants vocaux, pensent utiliser leur Smartphone personnel – 39% des personnes interrogées – pour piloter et contrôler les équipements connectés à leur maison respective. Ce qui en fait l’appareil le plus utilisé. En 2019, 26% des personnes interrogées âgées de 35 à 49 ans utilisaient un assistant vocal, soit sur un Smartphone, soit sur des enceintes connectées.

Chiffre intéressant, 52% des utilisateurs d’assistants vocaux étaient des femmes. Voilà pourquoi la prévision d’achat du nombre d’équipements connectés pour le Smart Home va d’abord concerner les produits de gestion de l’énergie sans fil, jusqu’en 2025 et avant le divertissement (bien que son volume serait plus fort).

La statistique des produits de gestion de l’énergie à distance illustre le nombre de foyers actifs sur le segment du confort et de l’éclairage, dans le marché de la maison connectée en France. Juste un chiffre pour illustrer : le nombre de foyers sur le marché de la maison intelligente intégrée à ce segment, devrait passer de 0,5 million en 2017 à 2,5 millions en 2022.

Les fabricants de domotique

Des fabricants de systèmes domotiques ont bien compris l’étendu du marché de la maison connectée. Si bien que certains systèmes sont très complets. Schneider Electric avec Wiser affiche tout à fait cet axe commercial. Vous pouvez associer tous vos chauffages avec l’ensemble de vos sources d’éclairage intérieurs et extérieurs, sans oublier les volets roulants. Vous avez l’assurance de la compatibilité. Si vous achetez des solutions de marques différentes, veillez à la compatibilité des protocoles de communication. Le langage doit être commun. Si vous deviez faire un choix, optez pour Z-Wave puisqu’il est le plus répandu des protocoles ouverts.

Et quelle est la place de la station de recharge pour la voiture électrique dans la maison connectée ? Car ce n’est ni un confort, ni une économie d’énergie, ni un divertissement. Les principaux fabricants comme Schneider Electric et Legrand ont pensé à un contrôle à distance. Le nombre de voitures particulières électriques neuves immatriculées en France a sensiblement augmenté depuis leur arrivée sur le marché automobile français. Surtout entre 2010 et 2020. La maison connectée à donc de l’avenir, et bien au-delà des offres Triple Play !

> En savoir plus sur le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.