Les panneaux solaires
Liens sponsorisés

Les panneaux solaires, comment ça marche ?

Aujourd’hui, l’installation de panneaux solaires à domicile connaît une forte expansion en France. En effet, la démarche est bien plus accessible qu’auparavant et donne lieu à de nombreux avantages aussi bien sur le plan financier qu’économique. Mais alors, qu’est-ce qu’une installation solaire et comment ça fonctionne concrètement ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Qu’est-ce que l’énergie solaire ?

Comme son nom l’indique, l’énergie solaire permet de créer de l’énergie grâce rayons du soleil. L’avantage est qu’elle est à la fois illimitée, accessible n’importe où dans le monde et peu néfaste pour l’environnement. Au même titre que l’hydraulique et les éoliennes, on la qualifie donc communément d’énergie renouvelable. Dans un avenir proche, l’énergie solaire deviendra de plus en plus développée pour augmenter les capacités de production partout dans le monde et remplacer les énergies fossiles.

On distingue trois différents types d’énergie solaire :

  • photovoltaïque
    qui est la plus prisée puisqu’elle permet de produire de l’électricité.
  • thermique
    permettant de produire de la chaleur et ainsi alimenter le système de chauffage d’un logement.
  • thermodynamique
    permettant aussi de produire de la chaleur mais à une température plus élevée.

Installer des panneaux solaires

Panneaux solaires et autoconsommation : ce qu’il faut savoir

Quand on installe des panneaux solaires sur sa maison dans le but de consommer sa propre électricité, on fait un pas vers l’autoconsommation. Deux options sont ainsi envisageables : l’autoconsommation intégrale et l’autoconsommation partielle.

L’autoconsommation intégrale

Dans le cas d’une autoconsommation intégrale, le logement est approvisionné exclusivement via l’énergie produite par les panneaux solaires. Cette option est toutefois assez rarement choisie par les particuliers car l’installation est plus coûteuse et moins facile à mettre en place. C’est pourquoi la plupart des gens optent pour l’autoconsommation partielle.

L’autoconsommation partielle

Ici, vous serez toujours relié au réseau public tout en consommant au maximum l’énergie produite par les panneaux. Vous aurez donc encore des factures à payer auprès de votre fournisseur d’énergie, mais les montants seront bien moins élevés. On estime qu’il est possible de faire jusqu’à 45% d’économies sur ses factures via l’autoconsommation solaire partielle, ce qui est déjà énorme. De plus, dans ce cas de figure il sera possible de revendre le surplus d’énergie à un fournisseur et également de bénéficier d’une prime à l’autoconsommation. Ce qui permet de faire davantage de profit et obtenir un retour sur investissement bien plus rapide. Si vous souhaitez compléter la production de vos panneaux photovoltaïques par la signature d’un contrat avec un fournisseur, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’électricité et gaz. Cela vous permettra de trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins.

De quoi est composée une installation photovoltaïque ?

Plusieurs éléments composent une installation photovoltaïque. Il ya les panneaux bien sûr, mais également l’onduleur et potentiellement une batterie pour stocker le surplus d’énergie. Voyons cela de plus près.

Les panneaux solaires

Pièce maîtresse de l’installation photovoltaïque, le panneau solaire est l’élément qui permet de capter le rayonnement du soleil afin de le transformer en énergie. Pour ce faire, le panneau intègre des cellules photovoltaïques recouvertes d’une plaque de verre permettant de laisser passer la lumière. Il se maintient par une structure conçue soit pour être fixée sur une toiture, soit posée au sol. Pour assurer une qualité optimale, il est conseillé de se rendre sur un annuaire solaire référençant des installateurs vérifiés.

L’onduleur

Une fois l’énergie puisée grâce aux rayons du soleil, elle crée une tension électrique que l’on appelle courant continu. L’onduleur a pour rôle de transformer ce courant continu en courant alternatif afin que l’électricité puisse être utilisable au sein d’un logement ou revendue à un fournisseur.

La batterie

Normalement, une installation solaire n’a pas besoin de batterie pour fonctionner. Toutefois, si vous souhaitez stocker le surplus d’énergie afin de l’exploiter ultérieurement, la principale solution qui s’offre à vous est de vous procurer une batterie. C’est notamment nécessaire dans le cas d’une autoconsommation intégrale.

Le fonctionnement d’une installation solaire à domicile

Le processus de fonctionnement d’une installation photovoltaïque est assez simple à comprendre. Nous allons ici prendre l’exemple d’un logement en autoconsommation partielle avec vente du surplus d’énergie à un fournisseur, car c’est le cas de figure le plus répandu. Dans un premier temps, les panneaux solaires (en général posés sur le toit) envoient l’énergie produite vers l’onduleur. Le courant est maintenant prêt à être exploité, il se redirige ensuite vers le tableau électrique. Ce dernier fait office d’intermédiaire entre le compteur et l’installation électrique du logement.

La plupart de l’énergie est ainsi directement injectée dans le circuit électrique, alors que le surplus passe par le compteur pour être acheminé vers le réseau public. L’électricité provenant du réseau public pourra quant à elle continuer de faire son chemin vers le logement afin de l’alimenter en énergie lorsque le niveau d’ensoleillement n’est pas suffisant. Pour vous aider à visualiser tout ça, voici un schéma explicatif.

Infographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.