Site icon Le blog MaterielElectrique.com

Le diagnostic de votre installation électrique est-il indispensable ?

Quelques conseils avant de faire votre diagnostic électrique

Diagnostic installation électrique

Une installation défectueuse de l’électricité dans votre logement ou votre lieu de travail peut conduire à des risques d’incendie ou des électrocutions souvent mortelles. C’est pour cela qu’un diagnostic a été mis en place dès janvier 2009 via un arrêté, afin de garantir la sécurité des personnes.

Depuis janvier 2016, cet arrêté a été modifié. Ainsi, sont concernés le modèle et la méthode de réalisation de l’état de l’installation électrique (en particulier pour les immeubles à usage d’habitation). Ce diagnostic doit donc être effectué pour un bien mis en vente dont le système électrique a plus de 15 ans. Une nouveauté a été mise en place depuis août 2016 : désormais un bien mis en location doit également subir un diagnostic électrique (à partir de 2017 pour tous les logements construits avant 1975).

En quoi consiste le diagnostic de l’installation électrique ?

Il s’agit d’évaluer les risques pour la sécurité des personnes résidant dans le logement. De cette façon, le diagnostic doit se faire à l’initiative du propriétaire du logement.

Le diagnostic électricité consiste à repérer via à des contrôles visuels, des essais et des mesures, les défauts et erreurs qui peuvent nuire à la sécurité des personnes et des biens. C’est donc pour cette raison qu’il est obligatoire de réaliser un diagnostic électricité.

Les risques d’incendies et d’électrocutions dus à une installation électrique défectueuse sont très élevés :

De plus, pour des raisons pragmatiques et économiques, un bien immobilier en trop mauvais état, dont la vétusté électrique laisse à désirer, peut obliger le nouvel acquéreur à débourser une somme très élevée pour faire la réfection complète du système électrique.

Le vendeur ou le loueur a l’obligation de joindre au dossier de diagnostic technique, l’état de l’installation intérieure d’électricité. Aussi, ce document est valable pendant 3 ans. Le diagnostic électrique s’effectue obligatoirement par un diagnostiqueur immobilier titulaire de la certification nationale.

Comment se déroule un diagnostic électricité ?

Le diagnostiqueur qui s’occupe de faire ce diagnostic effectue un certain nombre de contrôles. Que ce soit des contrôles visuels, des essais ou divers mesurages, il en contrôle les mesures. En effet, toutes ces vérifications se font avec la norme XP C16-600 comme référence. Le diagnostiqueur ne démonte pas votre installation électrique pour effectuer ses vérifications. Il ne s’occupe que du coffret électrique. Puis, le diagnostiqueur note ensuite toutes les anomalies repérées dans un rapport, si anomalies il y a.

Il contrôle :

Le diagnostic électrique obligatoire ne concerne pas les parties communes de l’immeuble si vous vivez dans un immeuble où il existe plusieurs appartements.

Un diagnostiqueur vérifie :

En conclusion, le rapport du diagnostiqueur doit comprendre toutes les anomalies qu’il a trouvées et les points de contrôle effectués. A cela, s’ajoute les points de contrôle n’ayant pu se faire. Par ailleurs, il doit comprendre les parties du bien non visitées et la description des risques encourus en fonction des anomalies identifiées.

> La législation

> Déposer une installation électrique

Quitter la version mobile