Liens sponsorisés

Comment faire des économies sur ses factures d’énergie ?

Les hausses successives des tarifs réglementés de l’électricité et du gaz naturel ont fait augmenter drastiquement la facture énergétique de nombreux ménages. Avec l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, il existe désormais de nombreux fournisseurs alternatifs moins cher qu’EDF et ENGIE. Mais est-ce vraiment intéressant de changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ? Quelles sont les spécificités des contrats énergie ? Nous allons voir en détail comment faire pour bien s’y retrouver.

Faut-il résilier son ancien contrat énergie ?

Non ! La plupart du temps il n’est pas nécessaire de résilier son contrat lors du changement de fournisseur. C’est votre nouveau fournisseur qui se chargera des démarches pour vous. Vous n’aurez absolument rien à faire, si ce n’est choisir la date du changement. Pour rappel :

  • tous les contrats d’électricité et de gaz naturel sont sans engagement ;
  • le changement de fournisseur ne nécessite pas de couper l’électricité ;
  • il n’est pas nécessaire d’effectuer une nouvelle mise en service du compteur ;
  • le compteur ne sera pas changé.

Notez qu’en cas de déménagement il est impératif de résilier l’ancien contrat de son logement et d’en souscrire un autre pour son nouveau logement. Sous peine de devoir s’éclairer à la bougie à son arrivée dans son nouveau domicile. En effet, il n’est pas possible de transférer son contrat énergie d’un logement à un autre, le compteur étant rattaché à l’habitation.

Les différentes options des contrats énergie pour économiser

La composition d’une facture d’électricité et de gaz

Une facture d’électricité ou de gaz se découpe en plusieurs parties qu’il convient de connaître avant de changer de fournisseur :

  • l’abonnement, une part fixe payée tous les mois quelle que soit la consommation ;
  • le prix du kWh, qui représente la somme à payer pour chaque kWh consommé ;
  • à cela s’ajoutent des taxes comme la TVA ainsi que d’autres plus spécifiques qui servent à financer le réseau et le transport de l’énergie.

Chez la plupart des fournisseurs d’énergie alternatifs à EDF et ENGIE, vous trouverez des réductions sur le prix HT du kWh. Ces réductions sont souvent garanties. Par exemple, pour un contrat à -10 %, en cas d’évolution des tarifs réglementés, le prix du kWh restera de 10 % inférieurs au tarif bleu EDF. Notez qu’il existe aussi des offres à prix fixe avec une réduction garantie pendant une durée déterminée, souvent la première année pour l’électricité et jusqu’à 4 ans pour le gaz.

Les options tarifaires pour optimiser sa consommation électrique

Lorsque les particuliers souscrivent à un nouveau contrat d’électricité, ils ont le choix entre plusieurs options tarifaires :

  • un tarif Base avec un prix du kWh identique à toute heure de la journée ;
  • un tarif Heures Pleines/Heures Creuses pour lequel le prix de l’électricité est plus cher le jour et moins élevé la nuit.

Le titulaire d’un contrat Heures Creuses aura donc tout intérêt à reporter certaines consommations la nuit pour faire des économies. Pensez donc à programmer votre machine à laver et votre lave-vaisselle pendant les bonnes plages horaires ! Dans le même esprit il ne faut pas hésiter à programmer son chauffage afin d’optimiser son efficacité.

Les spécificités des tarifs du gaz naturel

Pour le gaz naturel le tarif ne change pas en fonction de l’heure de la journée mais de la consommation. On distingue ainsi :

  • le tarif Base pour une consommation de moins de 1 000 kWh par an, ce qui correspond à un usage du gaz exclusif pour la cuisson ;
  • tarif B0 pour une consommation située entre 1 000 et 6 000 kWh par an, ce qui correspond à une utilisation du gaz pour le chauffage de l’eau sanitaire ;
  • le tarif B1 pour une consommation de gaz naturel entre 6 000 et 30 000 kWh, ce qui se rapporte à une utilisation complète pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson.

Comment changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ?

Il existe aujourd’hui plus d’une trentaine de fournisseurs alternatifs qui proposent des offres d’électricité et une quinzaine qui proposent des offres de gaz naturel. Il n’est donc pas toujours évident de s’y retrouver pour les néophytes du marché de l’énergie. Le bon réflexe consiste à passer par un comparateur énergie indépendant pour tous les comparer. Il n’existe pas un fournisseur d’énergie qui soit systématiquement moins cher que les autres. Il est donc essentiel de bien faire le comparatif pour trouver le meilleur contrat en fonction de ses besoins et de ses habitudes de consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.